Twitter: mini-bilan

J’utilise le service Twitter depuis quelques mois. Gazouiller (twitter), c’est publier un message qui fait moins de 140 caractères. On s’abonne aux mises à jours des utilisateurs de son choix et on se crée un réseau.

J’ai décidé de m’inscrire après avoir constaté qu’un des billets du blogue que vous consultez présentement avait été mentionné sur Twitter. Voici un mini-bilan de mon expérience.

J’utilise Twitter pour faire connaître des sites internet et des articles à propos de mes champs d’intérêts : l’histoire, l’éducation, les bibliothèques, les archives, le web 2.0., etc. Partager, donc. Twitter constitue pour moi un outil de veille dans ces domaines. J’y puise mon inspiration pour certains billets.

Il y a des étudiants, des professeurs d’histoire et des historiens sur ce réseau. Je peux en savoir plus sur leurs recherches et sur leurs méthodes pédagogiques, ce que ne me permettent pas vraiment les médias traditionnels, à moins qu’il y ait controverse (ex. l’enseignement de l’histoire au Québec).

Il est difficile de suivre tous les gazouillis de notre réseau. La lecture en diagonale s’impose. Il y a bien sûr la quantité, mais aussi le contenu. Combien de fois me suis-je demandé, mais qu’est-ce qu’il a bien voulu dire, ce type-là? Il faut analyser l’information que l’on reçoit; ne pas se contenter de la gober.

En somme, Twitter, c’est bon pour recueillir de l’information, mais il faut savoir faire le tri.

Billets reliés:

——————————

Pour recevoir les mises à jour de ce blogue par courriel cliquez ici

About these ads
Ce contenu a été publié dans Diffusion et promotion de l'Histoire (médias sociaux) et réflexion sur l'histoire et le numérique, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Twitter: mini-bilan

  1. chrisdabin dit :

    En regardant votre timeline sur twitter, je me suis aperçu que vous n’utilisiez jamais d’outil dédié à twitter.
    C’est dommage, parce que c’est vraiment utile pour filtrer le bruit de fond, et ne pas se retrouver sous cette monstrueusement infobésité :-))

    Avez-vous déjà testée des outils comme tweetdeck, seesmic desktop ou peoplebrowsr (version web) pour filtrer vos recherche par mots-clés et/ou hashtags ??
    L’avantage est double : cela permet de suivre ses thématiques favorites et de développer ses réseaux de personnes ressources.

  2. histoire_qc dit :

    Bonjour!

    J’aime le terme infobésité! :D

    Le seul outil que j’utilise de temps à autre pour twitter est Twuffer, pour la planification de mes gazouillis.

    Je vais tester les outils suggérés et je vous en redonne des nouvelles. Cela va sûrement m’aider à optimiser le temps passé à utiliser Twitter.

    merci,

    Vicky

  3. chrisdabin dit :

    pour infobésité : c’est un terme utilisé en France dans le milieu de l’info-veille et info-doc depuis un moment….j’avais vu passé le terme info-perplexité sur le twitter de Bibliofusion mais depuis ?!?

    nb1: tweetdeck et seesmic desktop se valent.
    – J’ai opté pr seesmic parce qu’il propose une multiplicité de services pour réduire ses url et pour publier ses photos.
    …et pouvoir suivre ses différents comptes twitter et facebook sur une même page me convient parfaitement ^_^

    nb2: peoplebrowsr est un petit peu instable….encore en alpha presque version 1 ;-) …..mais c’est le meilleur outil gratuit actuellement pour effectuer des recherches sur ses réseaux sociaux (il en propose 12 et on peut en rajouter par rss !! ^_^ ) ou juste parmi ses « amis » de réseaux sociaux (recherche dans colonne)
    …et il offre des services très utile comme courrieller un tweet, le tagger en Todo, exporter une colonne de recherche sous différents formats…etc…Génial pour gérer les thématiques de ses recherches .
    Outil très puissant en devenir mais qui demande de l’organisation pour traiter sa nouvelle infobésité :-) -> j’ai été obligé pour éclaircir mes idées de veille, avec peoplebrowsr, de me faire une carte papier sur du A3 pour visualiser mes réseaux et mes flux de captation/diffusion.

    nb3: pour gérer mon info, au jour le jour, j’utilise la plupart de ces outils ( + zotero) : Firefox Add-ons Collection for information management http://bit.ly/3HCQq
    Les tweets c’est cool. Après faut savoir où sauvegarder l’information, la partager, et la retranscrire pour ses différents publics :-)
    (et la synchro de Xmarks vous évitera de perdre vos bookmarks !!!!)

    Bon courage avec ses nouveaux outils…et dans 3 mois vous pourrez en faire autant qu’aujourd’hui mais en faut libérant des plages de repos plus grande : -))))))))))

  4. chrisdabin dit :

    !?! :-) :-)
    +_° lire : ..en vous libérant de… et non, en faut libérant !?!!!!
    corrigé ^_^

  5. histoire_qc dit :

    Seesmic Desktop est l’outil qui me plaît le plus parmi ceux que vous m’avez suggéré. Il a une grande qualité: il est simple d’utilisation et relativement discret! :D

  6. chrisdabin dit :

    Personnellement j’utilise seesmic pour discuter et partager de l’information.

    Et peoplebrowsr pour écouter et capter l’info, que je traiterais (cf les outils de la collection FF3 + zotero) puis partagerais ou pas vers mes réseaux.
    Un grand avenir pour cet outil mais toutes ses fonctions et sa petite instabilité et réactivité ( jeunesse !?), font peur au départ ;-)

Les commentaires sont fermés.