La maison hantée de Trois-Pistoles

A Trois-Pistoles, plus précisément à Notre-Dame-des-Neiges, les ruines d’une maison construite au 19e siècle font jaser. On chuchote qu’elle serait hantée…

La légende

On raconte que…

Cette maison fut jadis un poste de transfert de pilotes et les marins y organisaient assez souvent des beuveries, les bagarres ne manquant pas. Or, l’une d’elle tourna au tragique et un homme fut tué.

Pour cacher le crime, on enterra le cadavre dans la cave et personne n’en souffla mot. Mais l’âme de la victime depuis lors ne cessa d’exiger qu’on transporte les restes en terre bénie et on dut abandonner la maison tellement les bruits et le désordre y étaient insoutenables.

(Réf)

Les légendes nous le rappellent sans cesse,  les âmes qui n’ont point trouvé le repos en terre consacrée vont se manifester auprès des vivants jusqu’à ce qu’elles obtiennent satisfaction…

© Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Jean-François Rodrigue, 2008

Les faits

La maison a été construite vers 1848 pour Magloire Delisle (1815-1889), pilote nouvellement installe à Trois-Pistoles. La maison, en pierre, est située sur un promontoire, permettant d’observer les navires sur le Saint-Laurent. En 1867, un cultivateur de St-Eloi, Nazaire Leclerc (1831-1907) se porte acquéreur de la maison et du terrain sur lequel elle est située, pour y pratiquer  l’agriculture. Les Leclerc en seront propriétaires jusqu’au milieu du 20e siècle. La maison est abandonnée à peu près à la même époque.

Cette maison a été citée monument historique par la municipalité en 2007.

Dans le Patrimoine du répertoire culturel du Québec, on explique que "Ses ruines donnent naissance à une légende, inspirée d’anecdotes tirées de l’histoire du pilotage et de la présence de marins dans les environs. " (Réf.)

«Quand je suis allé prendre les photos sur place, j’ai senti que ce site avait une âme, une âme maléfique», raconte Pierre Lahoud, auteur de Lieux de légendes et de mystère du Québec. (Réf.)  Voilà un lieu chargé d’histoire, un lieu qui risque même de vous faire frissonner, si vous avez le courage de vous y aventurer…

—-

Bibliographie

Info-basques

http://www.grandquebec.com/bas-saint-laurent/maison-hantee/

Lieux patrimoniaux du Canada http://www.historicplaces.ca/visit-visite/affichage-display.aspx?id=12370&page=0

Répertoire du patrimoine culturel http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/RPCQ/detailBien.do?methode=consulter&bienId=111823

La légende de la maison hantée est mentionnée dans le livre Lieux de légendes et de mystères du Québec et dans Si Trois-Pistoles m’était conté et autres fariboles de Michel Leblond. On peut aussi lire cette légende, magnifiquement illustrée, à l’adresse suivante: http://www.trois-pistoles.net/legendes.php?id=3

——————–

Billets reliés: (Abonnés par courriel: si les hyperliens qui suivent de fonctionnent pas, cliquez sur le titre de ce billet)

Légendes du Québec: une sélection de sites internet et de livres

La légende du cheval noir de Trois-Pistoles

Arhur Buies, chroniques du Bas-du-fleuve

Contes et légendes du Québec (Site internet Y paraît que)

L’Islet: entre légendes et histoire

About these ads

14 réflexions sur “La maison hantée de Trois-Pistoles”

  1. Âme maléfique ?

    C’est bizarre, à chaque fois que je m’y arrête, j’y sens plus de paix que de tourment… Le paysage y est tout simplement magnifique !

    En fait, ce qui m’inquiète le plus, c’est de marcher dans une bouse de vache, délicate attention de ces sympatiques ruminants qui paisent à proximité…

  2. Faut croire que tu n’es pas nerveux de nature, Benoit! :P J’aurais probablement un peu peur si je me pointais là un vendredi 13 vers minuit et que j’entendais des bruits bizarres. Vois-tu, j’ai trop écouté de Maisons hantés et de Chasseurs de fantômes et surtout, trop lu de légendes…

  3. Cette légende de ma municipalité n’est pas aussi surprenante qu’elle en a l’air.

    On y trouve les relents d’un catholicisme ultramontain qui associait les métiers de la mer au péché, à la débauche et au crime. Pour le clergé du XIXe siècle, point de salut pour le paroissien qui n’est pas un honnête laboureur payeur de redevances à la sueur de son front.

    Pourtant, les pilotes du Saint-Laurent ont façonné l’histoire du Québec. Ils ont permis l’existence d’un moyen de communication essentiel au développement des régions, avant l’arrivée des routes et du chemin de fer. Leur expertise était d’autant plus importante que la navigation sur le fleuve est très difficile.

    Encore aujourd’hui, les cargos embarquent un pilote aux Escoumins pour guider le navire sur la voie maritime du Saint-Laurent, une des voies navigables les plus délicates au monde.

  4. Je suis native de la et ma grand-mere m’a deja raconté qu’elle et son mari allait la avec des voyageur et il leur fessait peur.. Lorsque les derniers fut partir.. Ils ne restait eux et il attendait des bruits bizarre.. c’était eux qui avait la chienne..

  5. Moi j’y suis aller avec ma mère aujourdhui même nous revenions de Rimouski et nous avons décider de s’arreter sur le bord de l’autoroute pour tenter de prendre une photo et puis ensuite nous avons vue le petit et long chemain qui mène a la "taverne" nous avons donc désider de nous aventurer pour la prendre en photo de près.Dès le moment ou nous étions environ deux mètres nous avons sentit une energie tellement négatif que tout juste apres deux photo nous avons quitter sur le champs, c’est une exprérience quelque peu épeurante, nous avons même pas sortit de la voiture en plus aahahha :P sur ce ca reste quand meme un momument très beau a regarder mais je trouve que la personne qui ausera s’y aventurer est un vrai SINGLÉ!
    Carolanne :P

  6. Pour ma part, pendant ma jeunesse, nous avons fait beaucoup de feu de camp dans la cheminer de la maison….nous y avons passer des nuit entière et nous n’avons jamais rien resenti!!

  7. moi je me suis anventuré avec mes parents proche de cette maison hantée. et je connait l’histoire au complet… et je l’ai même touche la brique de la maison et j’ai passer a deux doit à entre de dans la maison…

  8. J’y suis retourné à l’été 2011. L’endroit était entouré d’une clôture métallique modulaire du genre de celles que l’on retrouve autour des chantiers de construction. La ville de Trois-Pistoles aurait-elle un projet de mise en valeur du site ?

  9. Ah tiens, je ne le savais pas. Je n’en ai pas entendu parler ni à la radio, ni dans les hebdos et je ne trouve rien sur Google à ce sujet. Donc mystère de mon côté.

  10. Moi j’y suis allé à plusieurs reprises, j’y suis entré et j’ai même resté plus d’une demie heure alors… Je crois que ceux qui sentent la peur sont ceux qui y vont avec l’idée que cette maison est maléfique … parfois, notre cerveau nous joue des tours…

  11. J’y suis allée hier, depuis une ombre noire me suit partout et j’ai même entendu des voix et des bouteilles de bière éclater partout ou je vais

    Non :)
    J’y suis allée hier, belle journée chaude, ambiance très relax, je crois que ça dépend de vous , des idées que vous vous faites avant.. :)
    allez en paix. c’est magnifique !!

  12. Moi aussi je suis aller avec mes parents et je n’est rien sentit, il y avait une clôture autour, jétait en camping et il avait des marches pour ce rendre a cette maison, j’avais peur au début et ensuite je suis entrer et je trouvaient le paysage magnifique, comme on dit ce n’est qu’une légende ou sinon je croix qui repose en paix.

Les commentaires sont fermés.