À la recherche d’histoires oubliées

L’Université Concordia est à la recherche d’histoires,  voir le communiqué qui suit

Cherchons histoires oubliées

Plusieurs histoires fascinantes liées au passé canadien demeurent inconnues du grand public. Une équipe de l’université Concordia, menée par l’historien Ronald Rudin, tente de faire connaître certaines de ces histoires par une série de courtes vidéos dont chacune documentera le processus de création menant à l’installation d’un objet signifiant sur le site lié à l’histoire en question.

Dans le but de réaliser le projet-pilote pour la série, nous sommes à la recherche d’une histoire ayant eu lieu à l’intérieur d’un périmètre de 100km autour de Montréal. Pour soumettre votre histoire, veuillez nous faire parvenir votre nom ainsi que la meilleure façon de vous contacter.

Veuillez aussi nous donner un avant-goût de votre histoire en répondant aux questions suivantes : Quelle est votre histoire? Où cet événement a-t-il eu lieu? Quand cet événement s’est-il déroulé? Pourquoi cette histoire est-elle importante?

Envoyez-nous votre histoire avant le 15 août 2012 : Par courriel : historylost@concordia.ca Par la poste : Ronald Rudin, Histoires oubliées, Département d’histoire, Université Concordia, 1455 Boul. de Maisonneuve Ouest. Montréal Québec, H3G 1M8 Pour plus d’information, veuillez contacter Eric Fillion au 514-848- 2424, poste 2428

About these ads

2 réflexions sur “ À la recherche d’histoires oubliées ”

  1. je veux savoir tout ce qui s est passe dans ces annees sur l heritage de urbain tessier dit lavigne je suis entrain de lire sur pierre foretier l arriere fief de closse que les sulpiciens ont vu ces terrains mis en valeur foretier a renonce et ceder les cens et rentes en 1790 il fait des poursuites et gagne sa cause en 1796 pour urbain tessier que s est il passe au nom de dieu merci simple curiosite je veux laisser ses souvenirs a mes petits enfants je me souviens si on veux savoir ou l on va il faut savoir ou l on devient merci

  2. Merci d’avoir partagé ce communiqué.

    Je voudrais aussi noter que nous accepterons vos « histoires oubliées » jusqu’au 15 août 2012 inclusivement.

    Au plaisir de vous lire!

Les commentaires sont fermés.