Dans les chantiers [1891]

Le Canadien, 25 mars 1891

DANS LES CHANTIERS
__

Les bûcherons s’en reviennent les poches vides
___

On écrit d’Ottawa que les hommes de chantiers commencent à revenir des bois; cette année un grand nombre sont revenus avant la date ordinaire, beaucoup d’entre eux reviennent sans le sou, après avoir passé un hiver dans les forêts assujettis à un travail des plus rigoureux.

Parmi les voyageurs, il y a eu toujours un nombre encore trop considérable qui reviennent à Ottawa tous les printemps sans un sou d’épargnes. Mais il y en a aussi plusieurs d’entre eux qui vont travailler dans les bois pendant l’hiver, dans le but de ramasser quelque argent soit pour faire un paiement annuel sur une terre ou pour d’autres motifs.

Cette année, on apprend que, dans certains chantiers du district d’Algonia, les hommes ont été maltraités; les plaintes nous viennent surtout d’hommes considérés comme de première chasse.

Il paraîtrait que dans certains chantiers de ces endroits, conduit par des compagnies nouvelles des États-Unis, on a fait travailler les hommes pendant les quelques mois de la saison en les traitant on ne peut mieux, mais quand la saison tirait à la fin, les contres-maîtres ont commencé à rendre aux hommes la vie impossible, afin nous assure-t-on de les forcer de quitter les travaux et de régler leur compte comme on l’entendait. On rapporte que des hommes ont été jetés le soir en dehors des chantiers situés à 20 milles de toute habitation. Ces hommes ont été forcés de marcher toute la nuit ou courir le risque de geler.

Au-delà de trois cents hommes ont été ainsi traités et ont presque complètement perdu l’argent qu’ils avaient gagné en se voyant chargé à leur compte des prix exorbitants pour les quelques effets qu’ils avaient achetés et le prix de leur passage d’Ottawa au lieu de l’ouvrage.

Lire aussi…

Les dangers de la drave [1932]

Accident de travail [Coaticook, 1879]

Photographies: Ces enfants qui travaillaient dans les usines de Winchendon, Massachusetts (septembre 1911)

Les ouvrières de l’usine Eddy de Hull mises en lock-out [1919]

About these ads

Une réflexion sur “Dans les chantiers [1891]

  1. Pingback: Dans les chantiers [1891] | Histoire de l'Outao...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s