De l’état des chemins [1818]

Le Canadien, 16 mai 1818

QUEBEC. Le chemin qui conduit à Beauport a été impraticable tout le printemps. Les habitans de la côte du Nord depuis le Pont Dorchester jusqu’a St. Joachim, sont oblige’es d’attendre que la mer soit basse pour se rendre en ville, et un grand nombre de ces habitans ne viennent pas en ville par rapport à ces mauvais chemins. Voila pourquoi les denrees sont rares et si chers sur les marche’s le printems et l’automne. La partie la plus impraticable de ces chemins, est jusque sur les terres du defunt le juge Debonne. Cette partie appartient à la ville, et par consequent l’inspecteur des chemins devroit veiller avec plus d’exactitude a ce que ce chemin fut plus en ordre. Il est de l’interèt de tons les citoyens que ces chemins soient en meilleur etat. Car ils sont prives par cela de bien des choses. Le chemin qui va à Charles Bourg est aussi en très mauvais etât; il seroit à souhaiter que les Magistrats voulussent y porter attention.

Billets reliés

Le Trait-Carré de Charlesbourg

La malpropreté de nos rues [Québec, 1922]

Un prisonnier de guerre américain s’est enfuit! [Beauport, 1813]

Une rubrique des naissances, mariages et décès pas banale [1817]

La justice en 1817,1837 et 1857: quelques exemples de condamnations

About these ads
Ce contenu a été publié dans Colonisation, immigration et urbanisation, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s