Le retour du général Tom Pouce [Québec et Montréal, 1863]

Quinze ans après son séjour fort remarqué à Québec, le général Tom Pouce, maître dans l’art de divertir les gens, est de retour. Cette fois-ci, il est accompagné de son épouse, Lavinia Warren, du commodore Nutt et de Elfin Minnie Warren (soeur de Lavinia). La troupe donna aussi quelques représentations à Montréal. Voici deux articles tirés du Canadien et du Pays.

Le Canadien, 5 octobre 1865
Le Canadien, 5 octobre 1865.

Le Canadien, 2 octobre 1863

TOM POUCE ET SA SUITE

Hier soir a eu lieu la 2de apparition du général Tom Pouce et de sa suite à la Salle de Lecture, rue Ste Anne. Tous ceux qui ont assisté à cette intéressante soirée en sont revenus enchantés par les talents divers dont ont fait preuve les personnages lilliputiens qui en ont été les héros. La charmant petite femme de Tom Pouce, Mlle Stratton, de même que Miss Minnie Warren ont chanté plusieurs morceaux de musique avec une grâce parfaite. Mais le général a été le point de mire de tous les spectateurs. Le commodore Nutt a aussi émerveillé l’assistance par sa rare habileté dans le genre comique. Au commencement du spectacle, un accident causa une panique générale, qui fut de courte durée. Comme la salle était littéralement encombrée, une des poutres d’une galerie céda sous le poids énorme qu’elle avait à supporter et s’abaissa de quelques pouces avec un craquement formidable. Tout le monde se précipita alors vers la porte dans une grande confusion; mais l’ordre se rétablit bientôt dès que l’on sut que le danger était passé.

Le général et sa suite donnèrent aussi quelques représentations à Montréal où ils furent également très appréciés.

Le commodore Nutt,
Le commodore Nutt, Lavinia Warren, le Géant et le général Tom Pouce, années 1860. LOC

Le Pays, 13 octobre 1863

TOM POUCE ET SA SUITE. – On apprendra sans doute avec plaisir que le général Tom Pouce et sa suite se sont décidés à demeurer une semaine de plus à Montréal. A chacun des levers qu’ils ont donnés jusqu’à présent ils ont eu salle comble et ont été accueillis par des marques de sympathie et d’étonnement non équivoques. Tout le monde était frappé de surprise à la vue de ces quatre personnages dont la taille n’excèdent pas celle d’un enfant de 3 à 4 ans et dont l’intelligence parait être cependant aussi développée que celle de personnes mûres.

Leur conversation, leur folâtrie, leurs manières sur la scène étaient marquées de ce tact que l’on ne rencontre que chez les gens de haute éducation. Ils continueront à donner des levers à la salle Nordheimer, aux mêmes heures que la semaine dernière.

Billets reliés

Le général Tom Pouce à Québec [juillet 1848]

Dans un hôtel de Montréal, on peut voir… [1864]

Naissance des jumelles Dionne [28 mai 1934]

Les frères siamois Eng et Chang Bunker visitent Québec [juillet 1835]

Un voyage en montgolfière [8 septembre 1856] (première partie)

About these ads

Une réflexion sur “Le retour du général Tom Pouce [Québec et Montréal, 1863]”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s