Eclectica – jeu en ligne sur l’histoire du 19e siècle et les sociétés savantes

Note 10 mai 2015: ce jeu n’est plus en ligne.

Le Morrin Centre est situé à Québec. Il est géré par la Literary and Historical Society of Québec qui  »s’est donné pour mandat de soutenir la culture anglophone à Québec, la partager avec la population de la ville et encourager les échanges culturels entre toutes les communautés d’expression anglaise et française ». (Réf. http://morrin.org/pages/council.php) C’est dans cet esprit que l’on peut découvrir sur le site de cette société deux expositions virtuelles, Eclectica et la bibliothèque virtuelle. Je commenterai ici plus particulièrement Eclectica (http://morrin.org/eclectica/demof.html ) qui mélange exposition et jeu. Vous êtes accueilli par Barbara Barbeau, conservatrice de la bibliothèque de la Literary and Historical Society of Québec. Votre rôle est de parcourir la bibliothèque et d’amasser des indices en cliquant sur ces objets. Madame Barbeau vous donnera alors plus d’informations sur l’objet et son contexte. Une fois que vous avez cliqué sur un certain nombre d’objets, vous être prêt à descendre au donjon diabolique.

eclectica

Une fois rendu au donjon, vous devez délivrez les prisonniers de madame Barbeau. On vous donne un indice et vous devez taper  sur la tête des personnages jusqu’à ce qu’il ne reste que le personnage correspondant à l’indice donné, sans tomber dans les trous et ce, avant le délai qui vous est imparti.

Le graphisme du jeu est magnifique et saura plaire particulièrement aux jeunes. On apprend beaucoup si on se donne la peine de cliquer sur les objets et de lire les explications de madame Barbeau. On peut découvrir quelques objets de la collection de la Literary and Historical Society of Québec.

Le but du jeu n’est pas clairement présenté dès le départ. Pourquoi visite-t-on le musée? Quel est notre rôle ? Sommes-nous un détective, un visiteur, etc. Pourquoi cliquer sur des objets? La section du donjon est frustrante, il est difficile d’éliminer les personnages dans le temps donné et les indices sont drôlement formulés. Le jeu manque d’instructions. Par exemple, à quoi sert la section périodiques et le Magnum opus  »guide essentiel et érudit des sociétés savantes » dans l’interface?

Heureusement, on peut couper le son de son ordinateur, car la voix de madame Barbeau devient vite énervante. A chaque fois que l’on clique sur une flèche, on entend un klaxon. Quand on clique sur un objet, on entend un bruit de cristal. Ces sons sont ne sont pas agréables pour l’oreille. Aussi, on ne peut pas sauvegarder sa partie.

Ce jeu est bien conçu au niveau visuel, mais il manque d’instructions et son but n’est pas clairement expliqué. Mauvaise incorporation du son dans l’action. La limite de temps dans le donjon devrait être enlevée. Ce site  permet quand même d’en savoir plus sur l’histoire des sociétés savantes.

Billets reliés:

Advertisements

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Sites internet en histoire, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.