Mémoire en péril: voyage à travers l’histoire de Montréal

Note: ce site n’est plus en ligne.

Mémoire en péril @Musée Pointe-à-Callière

Mémoire en péril @Musée Pointe-à-Callière

Ce jeu a été mis en ligne en 2004 par le musée de Pointe-à-Callière, en collaboration avec le Musée virtuel du Canada. La mise en situation est la suivante: Des immeubles disparaissent à Montréal et les télécommunications sont en panne. Pour que la situation revienne à la normale, il faut rétablir la mémoire collective contenu dans le sceau du grimoire: celui-ci a éclaté en cinq fragments. Il faut retrouver ces fragments en visitant des couloirs temporels et les ramener au musée de Pointe-à-Callière.

Tout au long de notre quête, nous sommes accompagné par Mnemius, qui nous dirige dans nos aventures. On visite 5 époques ou lieux:
1701: six jours avant la signature de la Grande paix
1721: seize jours avant le grand incendie de Montréal
1877: le Port de Montréal
1926: coin Sainte-Catherine et Amhert
1967: l’Expo 67

Le principe du jeu est de visiter des lieux, amasser des objets et poser des questions aux personnages pour résoudre les énigmes qui nous permettront d’amasser des morceaux de grimoire, donc de mémoire collective.

Visiter ces époques nous permet d’en savoir plus sur les Amérindiens, les tramways, la grève du Canal Lachine, etc.

Les parties se sauvegardent automatiquement à certains points. Le menu est bien fait: on peut toujours consulter le guide si on ne sait pas quoi faire pour avancer dans le jeu. L’interface est très jolie. On interagit avec les personnages en cliquant sur des questions auxquelles ils vont répondre (quand ils le veulent). La musique et le bruitage qui accompagnent le jeu sont discrets. On peut aussi choisir de couper le son.

Bonne nouvelle, le jeu n’est pas facile! Il faut converser avec les personnages et noter les informations qu’ils nous donnent, car elles peuvent servir plus tard. Il faut aussi utiliser les objets accumulés. Par exemple, si on donne le bon objet au bon personnage, celui-ci va nous révéler des informations utiles à notre quête. J’ai beaucoup aimé l’aspect enquête du jeu, mais j’ai détesté les jeux d’habileté qui nous font faire des clics inutiles.

Billets reliés:

Advertisements

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Sites internet en histoire, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.