Ruralys: la conservation du patrimoine rural

Pour l’organisme Ruralys, les  »champs d’intervention prioritaires sont l’architecture ancienne (maisons anciennes de 1950 et moins), les paysages naturels et humanisés, le patrimoine génétique végétal (horticulture fruitière), les savoir-faire techniques et traditionnels (les traditions et usages alimentaires) et l’archéologie (sites historiques et préhistoriques, culture matérielle) ». L’organisme est surtout présent au Bas-Saint-Laurent et en Côte-du-Sud (province de Québec).

Leur site internet permet à Ruralys de diffuser de l’information concernant ces champs d’intervention. Premièrement, on retrouve un portail d’information sur le patrimoine architectural, les paysages naturels et humanisés, l’exploitation des ressources du territoire et les petits patrimoines. Les sections sur les traditions orales et les usages alimentaires ainsi que sur le patrimoine archéologique ne sont pas encore complètes.

Chaque thème est subdivisé en catégorie. Les fiches contiennent des photos, les caractéristiques propres à chaque catégorie et des notes historiques. Le tout est complété, s’il y a lieu, par des liens vers des articles connexes (ex. Assurer une maison ancienne, Comment documenter un bâtiment) .

Les fiches sont concises et bien documentées. Elles nous font découvrir un patrimoine bas-laurentien de grande valeur. Je trouve que c’est une très bonne idée d’avoir intégré une section sur le patrimoine fruitier, c’est original.

Ruralys est un organisme qui gagne à être découvert.

Adresse internet: http://www.ruralys.org/

Billets reliés:

Publicités