Cybermuséologie

J’ai découvert aujourd’hui un nouveau mot, qui résume bien l’une de mes passions: cybermuséologie. La cybermuséologie, c’est la rencontre entre  »Art muséal et monde virtuel » (http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=3§ion=25&article=59823). Concrètement, concevoir une exposition virtuelle, c’est faire de la cybermuséologie.

L’Université du Québec en Outaouais offre depuis 2007 un programme de cybermuséologie. On peut consulter à l’adresse suivante http://services.uqo.ca/GuideEtudesWeb/programmes/4742.html
les détails de ce programme. es étudiants apprennent à concevoir, gérer et réaliser un projet de site internet selon l’approche muséale.

L’Université de Sherbrooke offre quand à elle un programme semblable, c’est-à-dire la maîtrise en histoire de type cours en informatique appliquée (je suis diplômée de la première version de ce programme). La présentation du programme est disponible ici. http://www.usherbrooke.ca/programmes/sec/humaines/2-cycle/maitrises/histoire/ Le programme se concentre sur la conception, la gestion et la réalisation de projet multimédias à thématiques historiques.

Ces deux programmes montrent l’importance de l’internet dans la diffusion de l’Histoire et du patrimoine. Il est important de former des professionnels qui ont à la fois les connaissances techniques et historiques pour mener à bien ce genre de projet.

Billets reliés:

Advertisements

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Sites internet en histoire, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cybermuséologie

  1. Kate dit :

    Bonjour,

    J’ai trouvé votre billet intéressant étant moi-même étudiante à l’UQO en cybermuséologie. Ma cohorte est en deuxième année et nous serons les premiers à graduer.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.