Cybermuséologie

J’ai découvert aujourd’hui un nouveau mot, qui résume bien l’une de mes passions: cybermuséologie. La cybermuséologie, c’est la rencontre entre  »Art muséal et monde virtuel » (http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=3§ion=25&article=59823). Concrètement, concevoir une exposition virtuelle, c’est faire de la cybermuséologie.

L’Université du Québec en Outaouais offre depuis 2007 un programme de cybermuséologie. On peut consulter à l’adresse suivante http://services.uqo.ca/GuideEtudesWeb/programmes/4742.html
les détails de ce programme. es étudiants apprennent à concevoir, gérer et réaliser un projet de site internet selon l’approche muséale.

L’Université de Sherbrooke offre quand à elle un programme semblable, c’est-à-dire la maîtrise en histoire de type cours en informatique appliquée (je suis diplômée de la première version de ce programme). La présentation du programme est disponible ici. http://www.usherbrooke.ca/programmes/sec/humaines/2-cycle/maitrises/histoire/ Le programme se concentre sur la conception, la gestion et la réalisation de projet multimédias à thématiques historiques.

Ces deux programmes montrent l’importance de l’internet dans la diffusion de l’Histoire et du patrimoine. Il est important de former des professionnels qui ont à la fois les connaissances techniques et historiques pour mener à bien ce genre de projet.

Billets reliés:

Publicités

Un commentaire

  1. Kate dit :

    Bonjour,

    J’ai trouvé votre billet intéressant étant moi-même étudiante à l’UQO en cybermuséologie. Ma cohorte est en deuxième année et nous serons les premiers à graduer.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.