Nos étés, l’esprit des vacances dans le bas du fleuve

La télésérie Nos étés a été suivie par un grand nombre de téléspectacteurs québécois durant quatre saisons. Elle raconte l’histoire des familles Belzile et Desrochers, qui seront liées par le destin pendant plus d’un siècle. L’histoire débute lorsque John Desrochers, un riche montréalais, fait construire la villa des Salines, une résidence que lui et sa famille n’habiteront que l’été. Les Belzile sont des habitants de l’endroit qui veillent à la bonne marche et à l’entretien de la villa.

Un livre en complément de la série a été publié. Il s’agit de Nos étés, l’esprit des vacances dans le bas du fleuve. On y apprend que que le Bas-Saint-Laurent, au début du 20e siècle, a été un lieu de vacances de prédilection pour les membres de la haute société montréalaise. Les célèbres familles Molson, Allan, Reford et autres voyageurs de marque passaient leurs étés à Kamouraska, Rimouski, Notre-Dame-du-Portage, Rivière-du-Loup, Cacouna, Métis, Bic, Rimouski et Sainte-Luce. L’auteur aborde divers aspects de la vie des vacanciers de l’époque, comme la mode, les transports, l’hébergement, la vie quotidienne, les habitants, les loisirs et les Amérindiens.

Plusieurs photos accompagnent le texte. Certaines sont tirées de la série télé, d’autre proviennent des archives du Musée du Bas-Saint-Laurent, de Bibliothèques et archives nationales du Québec (BANQ) et du Musée McCord. La qualité de reproduction de ces photos d’archives est excellente.

Editions du Trécarré
source: Editions du Trécarré

Ce livre constitue une agréable lecture. Le sujet est bien vulgarisé. Je m’attendais à un livre faisant la publicité de Nos étés, or on a ici un ouvrage sérieux et bien documenté sur la villégiature au Bas-Saint-Laurent au 20e siècle. Il complète bien la série télé.

Nos étés, l’esprit des vacances dans le bas du fleuve par Sébastien Brodeur-Girard. Éditions Trécarré, Montréal, 2006, 160 pages.

Billets reliés:

Publicités