Cap-aux-diamants: revue sur l’histoire du Québec

La revue Cap-aux-Diamants, consacrée à l’histoire du Québec, est publiée quatre fois par année depuis1985. Des numéros thématiques portant sur la ville de Québec, le cirque, les scandales, Quand la nature se fâche et les Irlandais au Québec ont été précédemment publiés. Le prochain numéro va porter sur la ville de Trois-Rivières, qui fête son 375e anniversaire de fondation cette année.cap_aux_diamants

Le site internet (http://www.capauxdiamants.org) regorge de petits trésors. On y trouve des comptes-rendus d’ouvrages, un agenda culturel et des textes inédits. Il y a une banque contenant plus de 2424 images. Malheureusement, peu d’informations les accompagnent. On n’indique pas le nom du photographe, le lieu, l’année, etc. La section généalogie regroupe des fiches sur les familles-souches du Québec et sur certains colons. Cette liste comprend les Rioux, les Audet dit Lapointe, les Bourassa, etc. On y présente certaines familles qui sont arrivées au 19e siècle (les Catelli)

On peut aussi consulter une très intéressante liste de liens menant à des sites d’intérêts en histoire.

Je recommande vivement le site de la rue Cap-aux-diamants aux amateurs d’histoire du Québec.

Billets reliés:

About these ads
Cette entrée, publiée dans L'histoire sur le web (sites à découvrir), est taguée , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

2 réponses à Cap-aux-diamants: revue sur l’histoire du Québec

  1. andre latulippe dit :

    Je voudrais m’abonner, s.v.p. me transmettre vos coordonnées. Existe-t-il une parution spéciale contenantplusieurs numéros. Merci

  2. histoire_qc dit :

    Pour plus d’informations sur l’abonnement ou pour toute autre question, consultez http://www.capauxdiamants.org/ (le site est en reconstruction, mais il y a le no de tél. et l’adresse courriel du comité de la revue) ou http://www.sodep.qc.ca/PublicationDetails.aspx?ID=17 (vous avez là les prix et la possibilité de vous abonner en ligne à la version papier)

    Vicky Lapointe

Les commentaires sont fermés.