Quand les amoureux défient l’église: Les Exilés de l’anse à Mouille-Cul (Saint-Jean-Port-Joli 1774)

exiles_chouinard3En 1774, à Saint-Jean-Port-Joli, Laurent Chouinard tente d’épouser une jeune veuve, Claire Gagnon. Or, le curé refuse, pour d’obscures raisons, de les marier. Et bien, les deux jeunes gens décident de braver le clergé et s’unissent dans une cérémonie profane. Le scandale éclate! C’est l’excommunication (et l’enfer) qui les attend! C’est le début d’une longue aventure pour ce couple qui tentera à plusieurs reprises de voir son union bénie par l’Église.

C’est cette belle histoire d’amour qui est révélée par les archives et qui est racontée dans le livre Les Exilés de l’anse à Mouille-cul, L’étonnante histoire de Laurent Chouinard et Claire Gagnon de Gaston Deschênes.

Ce livre se lit d’un trait. Il suscite plusieurs questions: pourquoi l’Église a-t-elle refusé de bénir l’union de Claire Gagnon et de Laurent Chouinard? Quand Laurent Chouinard est-il décédé? De beaux sujets de recherche…

Les Exilés de l’anse à Mouille-cul, L’étonnante histoire de Laurent Chouinard et Claire Gagnon. Gaston Deschênes, Septentrion, 2006, 120 pages.

Page dans le catalogue de Septentrion http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/livre.asp?id=2532

Billets reliés:

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Ces livres qui nous font découvrir l'Histoire, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Quand les amoureux défient l’église: Les Exilés de l’anse à Mouille-Cul (Saint-Jean-Port-Joli 1774)

  1. Ping : Salon des auteurs en généalogie et en histoire, Montréal, 3 octobre 2010 « Patrimoine, Histoire et multimédia

Les commentaires sont fermés.