Une réflexion sur “Critique de Sous le soleil syrien de Marie-Eve Martel

  1. Latifa Ben Dhaou

    Je suis en train de lire Sous le soleil syrien qu’une amie québécoise m’a offert cet été, et je trouve que c’est un récit intéressant et bien documenté, je le vis de l’intérieur et j’en suis d’autant plus imprégnée que je suis arabe musulmane et tunisienne. Le style de Marie-Ève Martel est souvent subtile empreint d’humour, en bref, c’est un récit qui mérite le détour.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.