Le phare de l’Ile Verte 1936-1964

L’Ile Verte est située à une trentaine de kilomètres à l’est de Rivière-du-Loup, au Québec. Elle est dotée d’un phare, construit en 1806 et entré en fonction en 1809. Les Lindsay en furent les gardiens pendant plus de 137 ans (1827-1964). En 1974, le phare est déclaré monument historique par Parcs Canada.
lindsayEn 1936, Laurence Lindsay, épouse du gardien du phare Freddy Lindsay, décide d’offrir aux visiteurs la possibilité de laisser un témoignage écrit de leur visite. Ces commentaires seront consignés dans un registre qui est l’objet du livre  »Le grand livre d’or des Lindsay 1936-1964, Extraits des registres du phare de l’Ile Verte. »

Le livre débute par une présentation de l’île, ses gardiens et ses visiteurs. Suivent les témoignages de Charles Lindsay, fils du gardien Freddy Lindsay et d’Yves Préfontaine. Jocelyn Lindsay, frère de Charles, signe un texte sur l’importance historique du phare de l’île.

Ensuite, on peut lire des retranscriptions de commentaires provenant du registre. Les visiteurs vantent le bon accueil de leurs hôtes, la beauté du paysage; ils soulignent leur envie de revenir. D’autres y vont de remarques humoristiques. Certains visiteurs se démarquent par leur belle plume, comme les membres de la famille Préfontaine. Les visiteurs viennent de l’Ile Verte, de Rimouski, Montréal et même des États-Unis.

En 1964, Laurence et Freddy Lindsay quittent le phare. Le dernier gardien part en 1972 en 1972, le phare étant maintenant automatisé.

Ce livre constitue un beau témoignage sur la vie des gardiens du phare de l’Ile Verte.

Le grand livre d’or des Lindsay 1936-1964, Extraits des registres du phare de l’Ile Verte. Jean-Claude Tardif, Édition GID, 2007, 272 pages.

Billets reliés:

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Ces livres qui nous font découvrir l'Histoire, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le phare de l’Ile Verte 1936-1964

  1. Aline Lindsay dit :

    Je suis descendante des Lindsay. des Saluts a tout mes cousins de près ou de loin du Bas St-Laurent
    Mais je voudrais bien que le garcon de Freddy..(Charles Lindsay), me donne son E-Mail en adresse,,, j’ai des photos de son père et sa mère en juillet 1976 quand nous avons été les voir a Bic
    Rimouski…. et beaucoup d’histoire des Lindsay aux Lac-St-Jean,,,,

    J’aime bien revoir tout les années cette Ile -Verte
    rempli de souvenirs et d’histoires merveilleuses de notre Belle Province de Québec…

    Aline Lindsay

    J'aime

Les commentaires sont fermés.