L’histoire à Télé-Québec

Sur le site de Télé-Québec, on peut parfois visionner des émissions à caractère historiques. Rendez-vous à la section Vidéo, plus particulièrement du côté des documentaires : http://video.telequebec.tv/

Billets reliés:

180 ressources en ligne via le site internet de BANQ

Les résidents du Québec peuvent avoir accès à plus de 180 ressources en ligne comme des journaux, des revues et des bases de données. Il suffit de s’inscrire aux services à distance de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (gratuit pour les résidents du Québec). On reçoit alors un numéro de client et un mot de passe. Vous n’avez plus qu’à vous connecter et à explorer le site internet de BANQ.

Voici un aperçu des ressources que l’on peut consulter à distance.

  • Net Library (livres électroniques en français et en anglais);

  • LearningExpress Library (cours en ligne en anglais);

  • Le Petit Robert (besoin de présentation?);

  • Mes Aïeux (base de données généalogiques);

  • La Nueva Enciclopedia Cumbre (pour améliorer votre connaissance de l’espagnol);

  • Naxos Music Library (musique classique);

  • etc…

Les ressources en histoire et en géographie sont listées ici.

Billets reliés:

——————————

Pour recevoir les mises à jour de ce blogue par courriel cliquez ici

Québec 1608-2008 – Les Chroniques de la capitale

Le 400e anniversaire de Québec en 2008 a donné lieu a un déferlement de publications sur cette ville. Parmi les plus intéressantes, signalon Québec et sa région (Jacques Lacoursière et Pierre Caron), Histoire de Québec et de sa région (Marc Vallières et collab.) et L’âme de Québec (Claudel Huot) pour n’en nommer que quelques uns.

chroniques_capitales

On doit ajouter à cette liste Québec 1608-2008 – Les Chroniques de la capitale. Ce livre a été rédigé par l’historien Jean-Marie Lebel avec la participation de l’historien Yves Hébert. Il s’agit d’un recueil d’événements, classés par année et par thème, qui ont marqué l’histoire de la ville. On y retrouve aussi des événements un peu plus insolites comme l’emprisonnement de Thomas Morel, un prêtre, en 1675. Le tout est accompagné de nombreuses images provenant des collections de la BANQ et d’autres sources.

Ce livre permet de saisir l’évolution de la ville de Québec, que ce soit au plan religieux, militaire, culturel, patrimonial, social, économique, etc.

En somme, ce livre est un bel outil pour les historiens et ceux qui veulent en savoir plus sur l’histoire de la ville de Québec.

Pour plus d’informations: http://www.pulaval.com/catalogue/les-chroniques-capitale-quebec-1608-2008-9173.html

Québec 1608-2008 – Les Chroniques de la capitale. Jean-Marie Lebel, PUL, 2008, 760 pages.

Billets reliés:

Le cimetière du Saint-Laurent – les épaves du Bic à Baie-des-Sables

Note: ce billet concerne une version précédente de ce site web.

Aujourd’hui, je vais vous présenter brièvement le site internet Le cimetière du Saint-Laurent – les épaves de Bic à Baie-des-Sables.

cimetiere_saint_laurent

Samuel Côté est un chasseur d’épaves qui fait partie du groupe Cimetière du Saint-Laurent. Son site, Le cimetière du Saint-Laurent – les épaves de Bic à Baie-des-Sables nous présente quelques épaves qui gisent dans le Saint-Laurent, entre Charlevoix et le Bas-Saint-Laurent. Notons que Samuel Côté a rédigé des chroniques sur l’histoire du Bas-Saint-Laurent dans l’hebdomadaire L’Avantage.

L’interface du site ressemble à un tableau de liège. Dès le départ, on peut aller à la page de contact, l’album de photos, la carte des épaves ou au carnet de bord. Quand on clique sur l’une des quatre options, on se déplace littéralement dans le tableau. Bonne utilisation de la technologie Flash ici.

La section la plus intéressante du site est le Carnet de bord. On y retrouve l’histoire des épaves qui reposent dans le Saint-Laurent comme l’Empress of Ireland, le Brier Mist et le Metridia. Il y a des photos et des articles de journaux qui sont reproduits.

carnet

J’adore l’aspect visuel du site. Prenez par exemple la section du Carnet de bord. Cette section porte bien son nom, puisque vous pouvez y feuilleter un carnet de bord, avec une écriture qui semble manuscrite, des photos et des articles de journaux collés sur les pages…Très intéressant. Mon seul bémol concerne les articles de journaux. J’aurais aimé pouvoir les agrandir pour pouvoir les lire.

En somme, un très beau site qui vous fera découvrir le patrimoine maritime du Bas-Saint-Laurent.

Adresse: http://www.lecimetieredusaint-laurent.com/

Billets reliés:

Twitter: mini-bilan

J’utilise le service Twitter depuis quelques mois. Gazouiller (twitter), c’est publier un message qui fait moins de 140 caractères. On s’abonne aux mises à jours des utilisateurs de son choix et on se crée un réseau.

J’ai décidé de m’inscrire après avoir constaté qu’un des billets du blogue que vous consultez présentement avait été mentionné sur Twitter. Voici un mini-bilan de mon expérience.

J’utilise Twitter pour faire connaître des sites internet et des articles à propos de mes champs d’intérêts : l’histoire, l’éducation, les bibliothèques, les archives, le web 2.0., etc. Partager, donc. Twitter constitue pour moi un outil de veille dans ces domaines. J’y puise mon inspiration pour certains billets.

Il y a des étudiants, des professeurs d’histoire et des historiens sur ce réseau. Je peux en savoir plus sur leurs recherches et sur leurs méthodes pédagogiques, ce que ne me permettent pas vraiment les médias traditionnels, à moins qu’il y ait controverse (ex. l’enseignement de l’histoire au Québec).

Il est difficile de suivre tous les gazouillis de notre réseau. La lecture en diagonale s’impose. Il y a bien sûr la quantité, mais aussi le contenu. Combien de fois me suis-je demandé, mais qu’est-ce qu’il a bien voulu dire, ce type-là? Il faut analyser l’information que l’on reçoit; ne pas se contenter de la gober.

En somme, Twitter, c’est bon pour recueillir de l’information, mais il faut savoir faire le tri.

Billets reliés:

——————————

Pour recevoir les mises à jour de ce blogue par courriel cliquez ici

Carnet de Québec, un itinéraire en images et en mots

Le Carnet de Québec, un itinéraire en images et en mots a été publié en 2009 aux éditions Septentrion. Jacques Martineau, un enseignant à la retraite, en signe les textes et les illustrations.

carnetdequebec

Ce Carnet de Québec nous montre la beauté du patrimoine bâti du Vieux-Québec et des quartiers Saint-Roch, Saint-Sauver et Saint-Baptiste. Il attire notre attention sur de petits détails: une porte, une fenêtre artistiquement travaillés. Le tout est parsemé de commentaires sur l’histoire des lieux visités.

L’auteur le sens de l’observation. Il met en évidence des détails architecturaux qui témoignent de la beauté des maisons de cette ville. Les dessins retenus sont très beaux.

En somme, un beau livre qui vous donne envie de visiter Québec.

Carnet de Québec, un itinéraire en images et en mots. Jacques Martineau, Septentrion, 2009, 78 pages.

Pour plus d’informations: http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/livre.asp?id=2839

Billets reliés:

Nouveau site internet sur le tourisme patrimonial au Bas-Saint-Laurent

Tourisme Bas-Saint-Laurent et des partenaires de L’Entente spécifique sur la valorisation et le développement des arts et de la culture du Bas-Saint-Laurent, dont le Conseil régional des élus du Bas-Saint-Laurent, ont mis sur pied un site internet intitulé Tourisme patrimonial du Bas-Saint-Laurent. Ce site fait promotion du tourisme dans la région, mais en mettant l’accent sur l’histoire et le patrimoine du Bas-Saint-Laurent.

tourisme_bsl_patrimoine

Attraits touristiques patrimoniaux

Dès la page d’accueil, différents catégories nous sont présentées: musées et lieux d’interprétations, phares, pont couverts, églises, paysages, villages, archéologie et patrimoine ferroviaire. Vous cliquez sur la catégorie de votre choix et la liste des attraits du Bas-Saint-Laurent dans cette catégorie apparaît. Une courte description, des photos, une carte géographique et l’adresse sont présentées pour chaque attrait.

Vous pouvez aussi visionner un vidéo sur les ponts couverts au Bas-Saint-Laurent. Cette vidéo est insérée à gauche, dans chaque page du site.

Le paysage comme patrimoine

Notons que l’organisme Ruralys, qui met en valeur le patrimoine du Québec, a mis au point des circuits permettant aux visiteurs d’admirer les paysages du Bas-Saint-Laurent. On peut trouver ces circuits dans la section Paysages. Des liens vers Flickr ont été mis pour chaque circuit. Cela va vous faire découvrir de jolies photographies des paysages en question.

Circuits patrimoniaux

Des villages et villages de la région ont mis sur pied, ces dernières années, des circuits touristiques mettant en valeur leur patrimoine. La section Circuits patrimoniaux présente ces circuits. On ne dit pas toujours comment on peut se procurer la documentation sur ces circuits. J’aurais mis un peu plus en évidence le logo de Tourisme Bas-Saint-Laurent et l’adresse de son site web, au cas où quelqu’un serait intéressé à avoir plus d’information sur ces circuits.

En haut à droite de chaque page, si vous cliquez sur Documentation, vous aurez accès à une bibliographie sur l’histoire et le patrimoine de la région.

Et ça bouge dans la région!

La section Événements liste les activités à caractère historique qui auront lieu cet été. Personnellement, j’aurais ajouté un petit encadré sur la page d’accueil pour mettre en évidence les événements qui se déroulent présentement ou très bientôt.

Bel outil de promotion du Bas-Saint-Laurent

J’aime beaucoup le fait que le Bas-Saint-Laurent mise sur l’histoire et le patrimoine pour inciter les gens à venir dans la région cet été. Les photos utilisées pour ce site sont très belles. Les textes mériteraient une petite révision pour éliminer quelques fautes, mais sinon, chapeau! On voit que le Bas-Saint-Laurent a beaucoup à offrir aux touristes.

Adresse internet: http://patrimoine.bassaintlaurent.ca

Source:

http://www.bas-saint-laurent.org/texte.asp?id=9439

Billets reliés:

Analyser une image – conseils

Lorsqu’on regarde une image, on recueille de l’information. « Une image vaut mille mots » comme le dit si bien le proverbe. Comment analyser une image? L’idéal est de disposer d’une grille à compléter avec les informations pertinentes. En voici un exemple.

Grille d’analyse
(inspirée de Laurent Gervereau. Voir, comprendre, Analyser les images. Paris, La Découverte, 1996, 185 pages.)
Description de l’oeuvre
Auteur
Date de production et de publication
Type de support et technique utilisée pour la création
Rapport entre le texte de l’ouvrage et les illustrations, entre l’auteur et l’artiste.

Le style
Décrivez le style. Peut-on rattacher l’oeuvre à une école particulière? Impressionniste, réaliste, etc.

Étude du contexte
Qui l’a réalisée et quel rapport avec son histoire personnelle?·
Qui l’a commanditée et quel rapport avec son histoire personnelle?
Réalisée en vue de quel public?
Retracer les différentes publications de l’oeuvre.
Quelles ont été les réactions à cette oeuvre lorsqu’elle a été rendue publique?
Comment cette oeuvre a-t-elle été analysée au cours des ans?

Interprétation
Le ou les créateurs de l’image ont-ils suggéré une interprétation en y associant un titre, une légende?
Est-ce que l’examen de l’image suggère une message particulier sur la pauvreté consciente ou inconsciente?

Bilan et appréciation personnelle
En fonction des éléments relevés dans la description, l’étude du contexte, l’inventaire d’interprétations étagées dans le temps, quel bilan général en déduisons-nous?
Quelle appréciation avez-vous de cette oeuvre?

Il est possible que l’on ne puisse pas répondre à toutes ces questions. Par contre, tout le monde peut décrire une image. Voici comment procéder, comment observer une image.

Une image contient beaucoup d’information. On peut faire ressortir ces informations:
-En comparant notre image avec une autre image. On fait ressortir les différences entre ces deux illustrations
-En séparant en quatre notre image, on décrit une section de l’image à la fois, en allant dans le sens des aiguilles d’une montre.
-S’assurer d’avoir un éclairage adéquat, ni trop fort, ni trop faible, sur l’écran ou, si l’image a été imprimée, sur l’image imprimée.
-Une loupe n’est jamais de trop pour agrandir les détails!

Attardons-nous maintenant à la cueillette d’information. Voici quelques éléments à regarder de plus près dans notre image.

Les personnes

Éléments à regarder
-Actions des personnes, rôle de chaque personne, liens entre les personnes (parenté, couple), etc
-Habillement et coiffure (apparence de la personne)
-Language corporel des personnes représentées: désespoir, colère, angoisse.
-Quel événement est représenté?
Questions à se poser
-Peut-on connaître le statut de/des personnes sur la photo, leurs niveaux de richesse, statut social, métier?
-Vers quelle direction regardent les gens? Pourquoi?

L’espace/ le temps

Éléments à regarder
-Lieu géographique
-États des lieux (propre, sale, etc)
-Jusqu’à quel point l’espace est-il rempli? Rapport vide-plein dans l’image.
-Position des personnages dans l’espace représenté
-Accessoires et objets (apparence, fonction, emplacement)
-Éclairage (d’où vient-il, intensité)

Questions à se poser
-Quelle est la fonction de ce lieu?
-Y a-t-il quelque chose d’absent, qui sort de l’ordinaire?
-Quel moment de la journée, de l’année? (Nuit ou jour, saison)

Technique/style

– Le cadrage a-t-il pour effet de couper artificiellement la scène comme ici et pourquoi?
-Comment les différents éléments de la photographie sont-ils reliés (espaces sombres/clairs, arrière-plan/avant-plan)?
-De quel point de vue l’image est-elle captée? Où est le photographe/artiste?
-Décrire les angles de prise de vue.
-Le créateur a-t-il été aidé? (Par exemple, Jacob Riis était accompagné de la police lorsqu’il prenait des photos dans les taudis de New York).
-Si le nom de l’artiste n’est pas écrit sur l’oeuvre, peut-on le deviner? (par le style de l’image, par exemple)
-Le photographe a-t-il provoqué ce qui se passe dans la photo? Les personnes semblent-elles adoptées des poses suggérées par le photographe/artiste?

Autres éléments

-Dans quel contexte historique s’insère cette image?
-Valeurs véhiculées par l’image
-En regardant l’image, qu’est-ce qui a attiré votre attention en premier. Et après?
-Quel titre donneriez-vous à un essai interprétatif de cette photo?
-Est-ce que le titre, tel que donné dans l’ouvrage, convient à l’image?
-Y a-t-il présence de symboles dans l’images?
-Le même lieu, objet ou personne sont-ils représentés dans plus d’une image?
-Les ouvrages concernés offrent-ils une interprétation de la pauvreté qui peut influencer votre compréhension des images?
-Est-ce qu’il y a des aspects de la photo/image qui ne sont pas expliqués par le texte ou par le titre de la photo ou de l’image?

En somme, il faut observer et bien comprendre le contexte de production de l’image étudiée. Il faut demeurer critique en tout temps.

Références:

Logiciel Documentary Photography: Jacob Riis. Réalisé par Douglas Tallack, University of Nottingham.

Laurent Gervereau. Voir, comprendre, Analyser les images. Paris, La Découverte, 1996, p.89-90.

Rudolf Wittkower . La migration des symboles. Paris, Thames & Hudson, 1992, 105 pages

Billets reliés:

Capsules historiques de Radio-Canada – 375e anniversaire de Trois-Rivières

Radio-Canada, dans le cadre du 375e anniversaire de la fondation de la ville de Trois-Rivières, a produit des capsules vidéo sur l’histoire de cette ville. 52 capsules seront télédiffusées sur les ondes de Radio-Canada Mauricie. Ces capsules sont déjà en ligne sur le site de Radio-Canada.

3rivieres_capsules_src

Vous allez découvrir ou redécouvrir les événements et les personnages qui ont marqué l’histoire de Trois-Rivières comme Samuel De Champlain, Pierre-Esprit Radisson, les Ursulines et Maurice Duplessis. Chaque capsule est d’une durée de 30 secondes et contient des images d’archives.

Petit bémol: la qualité du son varie d’une capsule à l’autre.

Pour voir les capsules: http://www.radio-canada.ca/regions/mauricie/dossiers/detail2.asp?pk_dossiers_regionaux=204&pk_dossiers_regionaux_page=304

Pour en savoir plus

Page de la SRC concernant sa programmation spéciale et l’actualité du 375 anniversaire de Trois-Rivières: http://www.radio-canada.ca/regions/mauricie/dossiers/detail2.asp?PK_Dossiers_regionaux=204

Capsules télé sur l’histoire de Charlevoix

Note 10 mai 2015: ces capsules ne sont plus en ligne.

L’histoire régionale du Québec est de plus en plus diffusée via internet. Des stations de télé en profitent pour mettre en ligne leurs émissions, ce qui leur permet d’élargir leur public. En voici un exemple.

charlevoix_hst

La Télévision de Charlevoix-Ouest (TVCO) est une station de télévision communautaire de la région de Charlevoix. Elle a produit, en collaboration avec la Société d’histoire de Charlevoix, une série de capsules sur l’histoire de cette région, appelées Mon histoire. Ces segments sont animés par l’ethnologue Serge Gauthier. 15 épisodes sont disponibles en ligne. Certains épisodes sont consacrés à des personnages célèbres de la région (Alexis Le Trotteur, l’Abbé Félix-Antoine Savard) et d’autres à un lieu (L’Isle-aux-Coudres, Baie-St-Paul ). Un épisode traite des contes et légendes de Charlevoix tandis qu’un autre se penche sur les personnages de la populaire télésérie Le Temps d’une paix, diffusée il y a quelques années au Québec.

Mon histoire est une série de qualité, très intéressante à regarder. Découvrez l’histoire de cette magnifique région!

Billets reliés: