Promotion des organismes patrimoniaux régionaux du Québec

La saison touristique estivale bat son plein au Québec. A la radio, à la télé, dans les journaux, vous entendez parler du 375e anniversaire de Trois-Rivières, les Fêtes de la Nouvelle-France de Québec, des musées de Québec et de Montréal, etc.

Ces événements/institutions muséales sont bien établis. Ils bénéficient d’une bonne organisation, d’un budget et ils se déroulent dans les grands centres. Au prix de persévérance et d’efforts, ils ont réussi à se faire connaître et à attirer des touristes de notre province et de l’extérieur du Québec. Par contre, pour ce qui est des attraits touristiques en régions, attirer les touristes est plus compliqué.

Le Québec recèle de musées, de lieux historiques et de centres d’interprétation situés en région qui sont peu/mal connus et cela se reflète sur les statistiques de fréquentation.

Dans ce billet-ci, je voudrais m’attarder aux différents moyens qu’un organisme touristique à vocation patrimoniale en région peut employer pour se faire connaître et attirer les touristes et cela, sans se ruiner.

Internet
Chaque organisme devrait avoir son site internet ou à tout le moins une page sur le web avec les informations suivantes: localisation, heures d’ouverture, prix d’entrée et un texte présentant ce qui est exposé/commémoré en ces lieux. Porter une attention particulière au graphisme et à la qualité des textes.

Lorsqu’il est trop coûteux d’avoir un site internet et une adresse personnalisé, il y a d’autres solutions. Sur certains sites internet, on retrouve des sections dédiés aux organismes patrimoniaux de la région. En voici deux exemples:
-Le cybermagazine Patrimoine des Cantons
Tourisme patrimonial du Bas-Saint-laurent
Les municipalités peuvent aussi vous réserver un espace sur leur site internet, suffit de se renseigner.

Les journaux
Contactez les hebdos régionaux, publications locales (ex. bulletin paroissial) et quotidiens régionaux pour présenter votre organisme et ses activités. Chaque quotidien et presque tous les hebdos ont une rubrique où les lecteurs peuvent s’exprimer, le courrier des lecteurs. Vous pouvez envoyer un texte qui traite d’une problématique qui touche votre organisme, remercier vos bénévoles, présenter vos activités, etc. Envoyez votre texte par courriel plutôt que par fax ou par lettre manuscrite, cela augmentera vos chances d’être publié. Rédigez des chroniques historiques comme le font plusieurs sociétés d’histoires. Certains publications en ligne pourrait aussi publier vos textes. Envoyez des communiqués!

La radio
Regardez de plus près la programmation des stations de radio locales. Il y a peut-être des émissions sur l’actualité régionale, des chroniques culturelles ou période où l’on annonces les activités à venir dans la région. Les activités de votre organisme pourraient être annoncées là.

Les médias sociaux
Twitter, Facebook, Flickr et autres médias sociaux sont aussi de bons moyens (gratuits) pour diffuser des informations sur votre organisme, recruter des bénévoles, interagir avec le public, publiciser vos événements, faire du réseautage et faire une veille informationnelle. Je verrais bien quelques organismes d’une même MRC utiliser le même compte Twitter, cela pourrait donner un nombre appréciable de gazouillis et devenir du même coup plus intéressant à suivre. Vous pouvez diffusez des photographies de vos expositions/activités via Flickr et Facebook.

Ne restez pas passif
En somme, n’attendez pas que les visiteurs viennent à vous, allez vers eux! Montrez-leur pourquoi ils devraient venir vous visiter! Suscitez le bouche-à-oreille! A vous de choisir le moyen qui vous convient le mieux, selon le budget, les ressources humaines et le temps dont vous disposez.

Billets reliés:

——————————

Pour recevoir les mises à jour de ce blogue par courriel cliquez ici

Publicités