L’épidémie de variole de 1885 à Montréal

Montréal, 1885. Un train provenant de Toronto a à son bord un passager qui présente des symptômes d’une maladie contagieuse: la variole. Que faire pour éviter que le mal se propage et fasse des victimes parmi la population? C’est cette question que le jeu L’épidémie de variole, 1885 vous permet d’explorer.

variole1885

L’épidémie de variole, 1885 a été produit par le musée Pointe-à-Callière de Montréal. Le principe est simple: on vous présente des situations et vous devez prendre une décision – la bonne! Mine de rien, vous en apprenez beaucoup sur cette épidémie qui a vraiment eu lieu en 1885 à Montréal. Le tout est agrémenté d’images de l’époque.

L’interface est joli, mais sobre, comme il se doit pour ce genre de sujet. J’aime bien le concept du jeu, qui nous invite à analyser la situation et à faire des choix. Cela me rappelle les livres  »dont vous êtes le héros ». Vos choix influencent la suite de l’histoire.

Prévoyez environ 15 minutes pour compléter le jeu.

Adresse: www.jeuxpac.net/jeu2d-intro-f.html

Complément:
Clip produit par le musée McCord sur l’épidémie de variole à Montréal en 1885.

Billets reliés:

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Médecine, Sites internet en histoire, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’épidémie de variole de 1885 à Montréal

  1. Allie dit :

    Ohhh! Je vais de ce pas jeter un oeil au site! Les épidémies en général m’intéressent beaucoup! Merci pour ce lien!

    J'aime

  2. Ping : Personnalité-mystère | Patrimoine, Histoire et multimédia

Les commentaires sont fermés.