Noms et lieux du Québec: significations et origines

Saviez-vous que La Pocatière a été nommée en l’honneur de François Pollet de La Combe-Pocatière, que le nom de Rivière-du-Loup fait référence au loup marin (phoque) et que Québec et de Saguenay sont des noms de villes ayant des origines amérindiennes?

topo

Pour connaître l’origine et la signification des noms donnés aux rues, lacs et rivières du Québec, consultez le site Topos sur le web Noms et lieux du Québec de la Commission de toponymie du Québec. 255 300 lieux sont répertoriés.

Chaque lieu a sa fiche descriptive accompagnée d’une carte.

Bien des découvertes en perspective!

Adresse: http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/accueil.aspx

Billets reliés:

Advertisements

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Sites internet en histoire, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Noms et lieux du Québec: significations et origines

  1. Ping : Twitter Trackbacks for Noms et lieux du Québec: significations et origines « Patrimoine, Histoire et multimédia [tolkien2008.wordpress.com] on Topsy.com

  2. visitez mon site web, on dépasse 51 324 visiteurs et pourtant je fais l’histoire des inventeurs, des Voltigeurs et des Muerons qui ont fondé Head ville, les deux premières années de Drummondville, ils ont jamais vu le soleil, Les arbres n’ont pas de feuilles
    rien pousse dans les champs et les jardins à cause de l’éruption du volcan en Indonésie et au mois d’août les rivières et les lacs sont gelés jusqu’en Pennsylvanie. Une cheminée au dessus du volcan de 43 km et les pierres et les scories sont tombées sur la couche atmosphérique. En Hongrie la neige tombait couleur marron et en Italie la neige tombait couleur rouge en passant dans les gaz du volcans. En France, 220 000 habitants sont morts de faim.
    en 1826, il y a eu un feu d’abatis à Saint-Germain et les vents dominants ont incendié
    toute la campagne et le village de Drummondville, M. Heriot a dressé des tentes sur sa terre pour accueillir les sinistrés et des tentes pour préparer les repas.

    A Drummondville on est sur la faille de Logan et au Centre ville il y a de la lave qui ont formé le gouffre de la mort. Plusieurs personnes sont décédé et même des draveurs sont morts dans le gouffre de la mort. A cause de M. Lord les francophones nommait les chutes du Seigneur. Si on n’avait pas eu L’Aetna Explosive Co. qui faisait de la Poudre sans fumée pour la Russie. L’usine engagé plus de 3000 habitants. C’est grâce à l’intervention et le curé Frédéric Tétreau qui sont allés à Ottawa. On venait de construire un barrage par La Southern Canada Power , une division de Shawinigan Power et un grand bassin d’eau. On a construit une Polyvalente parmi les vestiges de l’Eatna Chemical. Il y a avait un piste d’atterrissage pour les avions et les communication de Marconi (communication par télégraphe sans fils ) Pendant la première guerre, les entrepreneurs en textile sont venu à Drummondville et ils se sont dit « si la guerre peut finir, »on va construire nos usines de textile » On a créé après la guerre plus de 29 000 emplois dans le textile dont la Canadian Celanese a engagé plus de 5 800 employeurs. Aujourd’hui l’UNESCO PARAINNE LA POLYVALENTE PARCE QUE C’EST LIÉ À DEUX INVENTIONS INTERNATIONALES : LA POUDRE SANS FUMÉE ET LA COMMUNICATION DE TOUTES LES COMMUNICATIONS PAR TÉLÉGRAPHE SANS FILS. C’EST POURQUOI L’UNESCO VEUT ENGAGÉ DES ARCHÉLOLOQUES l’Atena avait plus de 132 bâtiments espacé de 30 mètres et reliés par des tunnels. on voit aussi les bases des tours de Marconi. Qaund on se promène dans les bois on voit des vestiges sur plus de 1Km.

    Drummondville grandit tout le temps, et les villages autour grandissent aussi. On a plus 975 entreprises industrielles très variées. On va construire un Centre de foire au coût de 24 000$. Il a y six millions de Québecois dans un rayon de 150 km, on nomme notre région se nomme le Centre du Québec. Avec la fusion d’une Seigneurie Courval Cressé la limite de la ville sont à 12 km du fleuve Saint Laurent. Quand on a fusionné Saint Nicéphore avec une population de 10 000 habitants, depuis la fusion on dépasse 28 000 habitants et Saint Germain de Grantham manque d’eau et ils veulent être fusionnés à Drummondville. Saint Germain dépasse 18 000 habitants et Saint Cyrille veut être fusionné à Drummondville. St-Cyrille est rendu avec 16 000 habitants.

    On va construire un campus Universitaire (Trois-Rivières) pour que le campus soit visible de l’autoroute trans-Canadienne. il faut agrandir le Parc Industriel car les besoins d’entreprises car il manque de places industrielles. On va construire un Costo avec plus de 400 employés, ça va être un des plus grand du Québec, les gens de Sorel, de St-Hyacinthe, de Granby de Victoriaville vont venir magasiner à Drummondville

    Avec la fusion de St-Germain et St-Cyrille on va dépasser 100 000 habitants
    Il va falloir agrandir les filtre municipal et des terrains qui n’ont pas l’eau, ils sont obligés de faire des fosses ceptiques, en plus il n’y a pas de bornes fontaines, quand un maison brûle, les pompiers sont obligé de prendre le 3e rang de Simpson pour revenir
    où la maison brûle. Trop tard la maison est rasée. Le Chemin Hemming et le chemin de Tourville n’ont pas d’eau, de bornes fontaines et ils sont obligés de faire des fosses sceptiques.

    Notre ville grandit et on est obligé de construire des écoles primaires en banlieue

    Quand on a prévu une usine de traitement des eaux usées, on a prévu pour une ville de 220 000 habitants

    On est le Centre du Québec et les industries de Montréal et de Laval achètent des terrains sur la route 20 et la route 55. Car au but de la route 55, il y a la 91 qui mènent directement à New-York et la 93 mènent à Boston.
    C’est pourquoi que les industries achètent des terrains proches de Drummondville

    J'aime

Les commentaires sont fermés.