7. Ces gens qui ont marqué notre histoire: Henri Julien, illustrateur

Au Québec et ailleurs, on nomme des routes, des rues, des bâtiments et des parcs en l’honneur de personnes qui ont marqué notre histoire. Cette série de billets a pour but de vous faire découvrir ces gens.

Sept rues, une avenue et un parc portent le nom d’Henri Julien. Qui est-il? Pourquoi ces honneurs?

Biographie

Octave-Henri Julien est né à Québec le 14 mai 1852. Sa famille est très impliquée dans le monde de l’imprimerie. Par exemple, son père Henri travaille pour George-Paschal Desbarats, imprimeur de la reine. Cet emploi amènera la famille Julien à déménager à Toronto, Québec et Ottawa au cours des années 1850-1860.

On sait qu’Octave-Henri (appellons-le Henri, prénom sous lequel on le connait mieux) s’est s’inscrit à l’école de l’abbé Chabert où il a étudié le dessin jusqu’en 1867.

En 1869, il est engagé comme apprenti graveur à l’imprimerie Leggo and Company de Montréal. Durant les années qui vont suivre, Henri Julien va se distinguer par son talent de dessinateur, talent que l’on pourra admirer dans plusieurs journaux et livres. En 1888, il est nommé directeur artistique du Montreal Star.

Henri Julien est décédé à Montréal le 17 septembre 1908.

Oeuvres

Henri Julien avait un talent certain pour le dessin, talent qu’il a mit à profit en illustration des livres, en caricaturant des policiens et en illustrant des reportages. La liste de ses collaborations à des journaux est impressionnante: Canadian Illustrated News, L‘Opinion publique, Montreal Daily Star (de 1886 à son décès), la Patrie, le Farceur, le Grelot, Dominion Illustrated, le Favourite, le Jester, le Grip, etc. Et cela sans compter le nombre de publications qui ont repris ses dessins…
Dessin | Le retour des troupes canadiennes d'Afrique du Sud. | M677

Le retour des troupes canadiennes d’Afrique du Sud. 1900
Il a collaboré à l’Almanach du peuple et ainsi qu’à divers livres sur les contes et légendes du Québec comme la Chasse-galerie d’Honoré Beaugrand et les Contes vrais de Pamphile Lemay.

La cage de la Corriveau, Album. Montréal : Beauchemin, 1916, p. 171

La cage de la Corriveau, Album. Montréal : Beauchemin, 1916, p. 171

En 1874, il réalise un reportage illustré alors <<qu’il accompagne un détachement de la Gendarmerie royale expédié dans le Nord-Ouest canadien afin d’enrayer la contrebande d’alcool>>. (Réf.) Le reportage est publié dans L’Opinion publique entre le 30 juillet 1874 et le 25 février 1875.

Comme caricaturiste, il a atteint la renommée avec les ‘By-Town Coons ». Ce sont des caricatures qui représentent sir Wilfrid Laurier (alors premier ministre)et des membres de son cabinets avec le visage noirci, comme le faisaient certains chanteurs à l’époque (les minstrels). Ces dessins ont paru dans le Star entre 1897 et 1900.
Impression | Dolce far niente. Le gouvernement du Québec durant l'interruption de session | M988.182.144

Dolce far niente. Le gouvernement du Québec durant l’interruption de session, 1877

L’illustration la plus célèbre tirée de son oeuvre est probablement celle-ci. Elle fait partie d’une série de 110 dessins sur les Rébellions de 1837-1838.

Signalons aussi qu’Henri Julien s’est distingué par ses talents de peintre.

Ses illustrations

Illustrations Musée McCord (surtout des caricatures)

Revue d’un autre siècle (BANQ). Cliquez sur Illustrateurs/photographes.

Conclusion

Au niveau artistique, la contribution d’Henri Julien est inestimable. Souhaitons que son oeuvre soit redécouverte par le public.

Bibliographie

Michel Viau. (Page consultée le 7 février 2010). Henri Julien. [En ligne] Adresse URL: http://web.archive.org/web/20100904042826/http://www.bdquebec.qc.ca/auteurs/hjulien/hjulien.html

Nicole Guilbault. (Page consultée le 7 février 2010) Julien, Henri, Dictionnaire biographique du Canada. [en ligne]. Adresse URL: http://www.biographi.ca/fr/bio.php?id_nbr=6816

Billets reliés:

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Personnages et événements, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.