Flickr: photographies sur l’histoire et le patrimoine du Québec

Selon une étude de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BANQ) et de la Société des musées québécois (SMQ), seulement 6% des collections des organismes interrogés (institutions muséales, centres d’archives, bibliothèques et sociétés historiques et généalogiques et autres) ont été numérisées.

Une fois que ces collections ont été numérisées, comment peut-on les diffuser, les rendre accessibles au public? Un de ces moyens est Flickr.

Ce billet se divise en deux volets. Nous allons d’abord présenter de façon générale Flickr, présentation qui sera suivie d’une liste d’organismes de diffusion de l’histoire et du patrimoine qui utilisent ce service.

Flickr, c’est quoi?

Flickr est un service d’hébergement d’images et de vidéos, mais surtout d’images. Adresse: http://www.flickr.com

Il y a deux types de comptes

Le compte régulier

  • Gratuit;
  • Nombre limité de photos (200);
  • Statistiques: accès au nombre de visionnements total pour chaque photo.

Le compte pro

  • Payant;
  • Nombre illimité d’images;
  • Accès à des statistiques plus détaillées (ex. nombre de consultation quotidienne, etc);
  • Liste des référents (sites internet qui pointent vers vos photos).

Peu importe le type de compte que vous avez, vous pouvez

  • Ajouter des commentaires;
  • Bloguer une photo;
  • Préciser les conditions d’utilisations de vos photographies;
  • Ajouter des mot-clés;
  • Créer des groupes et des albums;
  • Créer des expositions (18 photos ou vidéos maximum);
  • Disposer d’un compte de messagerie ;
  • Ajouter et créer des listes de contacts;
  • Identifier une personne sur une photographie;
  • et bien plus.

Conseils

Sur votre site internet, mettez une petite icône Flickr ou un badge (qui donne un aperçu de votre collection). [Ajout du badge problématique avec wordpress.com]

Attribuez des mots-clés à vos photographies pour qu’on puisse les retrouver facilement via le moteur de recherche. Toujours garder une copier de vos images, en format .tiff de préférence.

Ajout: ne pas oublier que Flickr peut changer ses conditions d’utilisation.

***********************

Voici quelques organismes qui utilisent Flickr. Si vous en connaissez d’autres (liés à l’histoire et au patrimoine), n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Québec/ Canada

Musée Mccord, Musée naval de Québec, Commission de la capitale nationale du Québec, Bibliothèque et archives nationales du Canada, Archives de la ville de Montréal, Manitoba Historical Maps, Gare de Rivière-Bleue

Autres comples Flickr en histoire et patrimoine

USA National Archives.

A consulter: Flickr commons (images libres de droits provenant des musées du monde entier).

Conclusion

Avec Flickr, pas besoin de se casser la tête pour créer un moteur de recherche ou pour monter un site web. En général, Flickr est simple d’utilisation, vous n’avez pas besoin de connaissances poussées en informatique pour l’utiliser. Le compte gratuit est relativement généreux en espace de stockage.

Billets reliés

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Images historiques en ligne et archives, Médias sociaux et histoire, Sites internet en histoire, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Flickr: photographies sur l’histoire et le patrimoine du Québec

  1. ClaudeL dit :

    Oui, mais combien de temps les images restent-elles chez Flickr? Est-ce dit en quelque part?

    Il vaut mieux héberger ses photos dans un site que l’on contrôle et dont on est propriétaire, non? Ce que font les musées cités, je crois.

    J'aime

  2. histoire_qc dit :

    Les organismes que je cite hébergent leurs images à deux endroits: Flickr et sur leur site (sauf le Musée Naval de Québec, dont le site est en refonte, je crois).
    Je suis d’accord avec vous, l’idéal, c’est de pouvoir créer son site et d’y héberger les images, donc avoir le contrôle, mais cela engendre des coûts et demande des ressources humaines, des connaissances en informatique, du temps, ce que n’ont pas toutes les sociétés d’histoire et musées. Pour une société d’histoire de taille modeste, l’hébergement sur un site gratuit comme Flickr est une solution à considérer.

    Pour le moment, il n’y a pas de limites de temps à l’hébergement des images sur Flickr, à moins que Flickr décide de changer ses conditions d’utilisation ou bien que le site ferme. Je vous remercie pour cette remarque, c’est effectivement un point dont il faut tenir compte.

    Ce qui serait bien, c’est que plus d’organismes puissent partager leurs images, par exemple via le site de la BANQ ou par un portail.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.