Pierre-Georges Roy, la passion des archives du Québec (1870-1953)

Au Québec et ailleurs, on nomme des routes, des rues, des bâtiments et des parcs en l’honneur de personnes qui ont marqué notre histoire. Cette série de billets a pour but de vous faire découvrir ces gens.

Une rue à Saint-Augustin-de-Desmaures et une bibliothèque  à Lévis portent son nom. Qui était Pierre-Georges Roy?

Biographie

Pierre-Georges Roy, 1895. Source: Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Pierre-Georges Roy, 1895. Source: Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Pierre-Georges Roy naît à Lévis le 23 octobre 1870 et  décède en cette même ville le 4 novembre 1953. Il est le frère de Joseph-Edmond Roy, maire de Lévis de 1896 à 1900, historien (Histoire de la seigneurie de Lauzon) et archiviste. Il a épousé Eugénie Marsan en 1896.

Pierre-Georges Roy fait ses études au Collège de Lévis ainsi qu’au Séminaire de Québec. Il fonde la revue d’histoire et de littérature Le Glaneur, revue qui survit jusqu’en 1892. En 1893, il lance Le Moniteur de Lévis,  un journal  d’allégeance conservatrice. (Réf. Simard p. 207.)
En 1894, Roy devient greffier de la Cour d’appel du Québec et fonde l’année suivante le Bulletin des recherche historiques.

Le BRH -comme on l’appellera communément- comprendra donc des études, des listes, des bibliographies, des inventaires, des inédits, des chroniques enfin comme celle des  »Questions » et  »Réponses » qui lui donneront son caractère. (Réf. Jean Simard. p. 208)

Ce bulletin mettra en valeur les archives de la province de Québec. Il s’agit encore aujourd’hui d’une très belle source pour les gens qui s’intéressent à l’histoire du Québec.

En 1920, Pierre-Georges Roy fonde le Bureau des archives du Québec. Il est nommé archiviste provincial, le premier à occuper cette fonction. Notons qu’il n’a pas de formation d’archiviste en tant que tel; il a appris par la pratique.

Bulletin des recherches historique Source: archive.org

Bulletin des recherches historique Source: archive.org

Il est le directeur du Bulletin des recherches historiques, revue qu’il a fondé, de 1895 à 1948. C’est son fils qui prendra sa succession. Cette revue a été publiée jusqu’en 1968. Son épouse Eugénie a été une précieuse collaboratrice . Le BRH devient en 1923

l’organe officiel du Bureau des archives de la province de Québec. (Réf. Jean Simard p.208)

Fouiller le sol, déblayer le terrain: telle était la tâche urgente, aux yeux de Pierre-Georges Roy, la véritable histoire nationale étant impossible avant «le jour où des monographies nombreuses auront déblayé le terrain et préparé la voie à nos historiens». Dans les circonstances, cela voulait dire faire la chasse aux documents, les déchiffrer, les analyser, les commenter, en tirer les réponses aux cent, aux mille questions que les curieux se posaient. Aussi bien, quand il parut, en 1895, le Bulletin des recherches historiques comblait une lacune.  (Réf.)

Aussi,

En 1895 Pierre-Georges Roy (1870-1953) fonde le Bulletin des recherches historiques qui publie très tôt plusieurs articles consacrés à des monographies paroissiales, des biographies d’artistes, des oeuvres, des coutumes. Lui-même publie plusieurs articles sur des peintres, la peinture et l’architecture, mais surtout une grande quantité de monographies paroissiales où des aspects artistiques sont abordés et qui dénotent un fort intérêt pour les valeurs de la vie à la campagne autour du clocher paroissial sous la houlette de l’Église catholique. (Réf)

Jean Simard le qualifie, lui et Gérard Morisset, de »pionniers de l’inventaire ». (Réf. Simard p.204)

Que dire de plus? Pierre-Georges Roy a publié les Rapports de l’archiviste de Québec (dès 1921). Il a lancé en 1923 un concours d’histoire. Il a été attaché au service des Archives du Dominion, secrétaire de la Commission des monuments historiques et conservateur du Musée du Québec en 1931. Une carrière bien remplie!

Publications

Lorsque son fils Antoine publie en 1928 une Bibliographique analytique de ses oeuvres, Pierre-Georges Roy a déjà rédigé plus de 100 ouvrages. A son décès, ce chiffre s’élève à 300.(Réf).

Voici un aperçu de sa production.

Il a écrit de nombreux articles qui ont paru dans les Cahiers des Dix.

On retrouve d’autres textes de Pierre-Georges Roy sur archive.org ainsi que Nos Racines.

L’oeuvre de Pierre-Georges Roy traite de la

généalogie des grandes familles du Régime français, à des monographies de lieux et de monuments, à des inventaires, aux grandes séries que sont le BRH, Les Petites Choses de notre histoire et les rapport annuels des archives et de la Commission des monuments historiques. (Réf. Simard p. 213).

Jean Simard écrit d’ailleurs que:

Plus de soixante ans d’assiduité en faveur d’une double mission; celle de l’historien des  »petites choses », qu’il accomplit le plus souvent à titre privé, celle ensuite qui fera de lui le plus grand intendant du patrimoine culturel de son époque.(Réf. Simard p. 207)

Distinctions

Bibliothèque Pierre-Georges-Roy à Lévis Source: Le monde en images

Pierre-Georges Roy a été élu en 1911 à la section de littérature française de la Société Royale. Il a été fait Commandeur de l’Ordre de Saint-Georges-Le-Grand.  En 1919, il a reçu la Légion d’Honneur en 1927 et a été fait Commandeur de l’Ordre pontifical de Saint-Grégoire-le-Grand. Il a reçu la médaille Tyrrell en 1932, a été membre de la Société royale du Canada et de la Société des Dix et il a été fait Officier de l’Instruction publique de France en 1906. En 1919, il a été lauréat de l’Institut de France. Il était aussi membre honoraire de la Société historique de Boston.

Il a reçu des doctorats honoris causa des universités suivantes: Université Laval, lettres (1911), Université d’Ottawa, lettres, (1925), Université Notre-Dame de l’Indiana, droit (1918).

Ses archives

Il existe trois fonds d’archives qui portent son nom.

  • Fonds Pierre-Georges-Roy Ville de Montréal
  • Fonds Pierre-Georges-Roy des Archives nationales du Québec
  • Fonds Pierre-Georges-Roy, Université d’Ottawa

Conclusion

Pierre-Georges Roy s’est distingué par son abondante production historique. Il s’est intéressé à plusieurs sujets: l’histoire de Lévis, de Québec, de la Nouvelle-France, etc. Il a contribué à l’archivistique au Québec, mais surtout, il a permis de faire connaître les archives et l’histoire du Québec par le Bulletin des recherches historiques et ses autres publications.

Webographie

Ville de Lévis (Page consultée le 19 avril 2010) Bibliothèque Pierre-Georges-Roy [n’est plus en ligne]

Wikipédia. (Page consultée le 19 avril 2010) Pierre-Georges Roy [en ligne] Adresse URL

Jean Bruchési (Page consultée le 19 avril 2010) Pierre-Georges Roy (1870-1953) Histoire Québec, Volume 9, numéro 1, juin 2003, p. 42-43 [en ligne] http://id.erudit.org/iderudit/1046ac

Claude Bélanger (Page consultée le 19 avril 2010) Pierre-Georges Roy archiviste [en ligne] Adresse URL

Université d’Ottawa (Page consultée le 19 avril 2010) Fonds Pierre-Georges-Roy [en ligne] Adresse URL

Robert Derôme (Page consultée le 19 avril 2010) Le Bulletin des recherches historiques 1895- [en ligne] Adresse URL

Bibliographie

SIMARD, Jean. Le Québec pour terrain: itinéraire d’un missionaire du patrimoine religieux. Québec, Presses de l’Université Laval, 2004, 254 pages.

Billet reliés

Revues et journaux en ligne sur l’histoire du Québec

Gérard Morisset: la préservation et la diffusion du patrimoine

Faire de l’histoire au Québec (livre de Ronald Rudin)

Devenir historien

Piaf: initiation en ligne à l’archivistique

A l’abri de l’oubli

Archives au présent

Lévis, en photos et en histoires

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Personnages et événements, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Pierre-Georges Roy, la passion des archives du Québec (1870-1953)

  1. Ruth dit :

    Merci pour cet article sur Pierre Georges Roy. Par une étrange coïncidence, depuis la semaine dernière, je lis des textes de monsieur Roy. Comme toujours, vous nous faites faire de belles découvertes, merci à vous.

    J'aime

  2. histoire_qc dit :

    Tout le plaisir est pour moi, Ruth. Je suis tombée sur un article de Pierre-Georges Roy portant sur le fameux docteur l’Indienne, puis sur son livre portant sur l’Ile d’Orléans. Ca a piqué ma curiosité Son oeuvre est définitivement intéressante (et imposante!).

    J'aime

  3. Pat dit :

    savez vous combien de fois le livre La Ville de Québec sous le Régime Francais (second volume, 1930) par Pierre-Georges Roy a été imprimé?

    J'aime

  4. J’ai fait une rapide recherche sur le web et on parle toujours de l’édition de 1930, alors il n’y a peut-être jamais eu de réédition.

    J'aime

  5. Pat dit :

    Exact pour 1930, mais ce que je veux dire, c’est combien il pourrait y’avoir de copies de 1930? Quand je fais une recherche sur les livres écrits par P-E Roy, les deux volumes sur la ville de Quebec sous le régime Francais sont souvent oubliés dans la liste…?

    J'aime

  6. A l’Université Laval, il est classé dans la section des livres rares alors qu’à l’Université de Sherbrooke, il est dans la collection régulière. Mais sinon, je ne sais pas combien d’exemplaires ont été imprimés et comment existent toujours.

    J'aime

  7. Pat dit :

    Merci pour la réponse, j’ai le volume second, et je me demandais si cela avait une certaine valeur étant donné la rareté…

    Merci encore!

    J'aime

  8. Pat dit :

    Qui pourrait être intéressé par ce livre? Et est ce que cela a une valeur?

    J'aime

  9. michanga dit :

    J’ai en ma possession un lot de « bulletins des recherches historiques » dont Pierre-Georges Roy était le directeur. Ces documents peuvent-ils intéresser quelqu’un ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.