Réflexions sur les jeux historiques sur le web (missions virtuelles)

Sur le web, les sites ne manquent pas pour les passionnés d’histoire. On y retrouve des expositions virtuelles, des quizs, des missions virtuelles, etc. Je vais me pencher aujourd’hui sur les sites de type mission virtuelle  ayant pour thèmes l’histoire. J’y partagerai quelques réflexions sur ce qui est à éviter et à adopter en ce qui concerne le graphisme, le bruitage et le scénario pour un jeu ayant pour thème l’histoire.  Pour finir, vous trouverez dans la partie Billets reliés des suggestions de sites à visiter.

Graphisme et bruitage
Le graphisme doit être attrayant et les décors réalistes (éviter l’anachronisme). Les sites en flash ne me dérangent pas, sauf s’ils sont tape-à-l’oeil. Les images clignotantes ou qui bougent tout le temps sont à proscrire. Heureusement, il s’en fait moins qu’à une certaine époque.

Pour ce qui est du bruitage, la discrétion est de mise. Une musique de fond est préférable à des effets sonores répétitifs qui font exploser les hauts-parleurs. La plupart du temps, je clique sur l’icône correspondante pour faire taire ces bruits désagréables. Certains font parler des personnages; je préfère les transcriptions.

En somme, s’il faut soigner la présentation d’un jeu, il faut faire preuve de pertinence et de discrétion en matière d’effets sonores. S’il y a des logiciels à télécharger pour visualiser correctement le jeu, il faut que cela soit clairement indiqué.

Scénario

Dès le départ, le but du jeu et les étapes pour y parvenir doivent être présentés. Et c’est toujours bien lorsqu’il y a une récompense à la fin (livre numérique, illustration personnalisée, etc). Tout au long du jeu, on doit pouvoir avoir accès facilement à des consignes claires. Quoi de plus frustrant que de tourner en rond?

Il faut que les actions à poser soient logiques. Donc dans un jeu à Québec dont l’action se déroule en 1930, il est inutile de parler à un oiseau pour obtenir un écu, vous voyez le genre…

Le jeu doit faire appel aux connaissances que l’on amasse. Pourquoi ne pas demander aux internautes de résoudre des énigmes? Ou bien en leur permettant de recréer un bâtiment, un artéfact, etc.

Je n’aime pas les jeux d’habiletés minutés; beaucoup de clics pour rien.

Les personnages doivent se déplacer avec fluidité.

On ne met pas de temps limite pour compléter le jeu et on doit pouvoir enregistrer sa partie. Recommencer une partie est désagréable.

La durée du jeu a plus ou moins d’importance. J’ai adoré certains jeux que j’ai complété en 20 minutes ainsi que d’autres qui m’ont duré plusieurs heures…

J’aime bien aussi que les jeux soient accompagnés d’une bibliographie. Cela aide à établir la crédibilité du jeu et permet de d’indiquer des pistes à suivre pour approfondir les informations apprises durant le jeu.

Conclusion
A mon avis, un bon jeu en ligne a un graphisme attrayant, soigné et n’abuse pas des effets sonores. Il mise sur les connaissances historiques et non sur la capacité à cliquer 30 000 fois en 20 secondes. Le but et les étapes pour y parvenir sont clairement indiquées. Le jeu évite dans la mesure du possible les anachronismes. Il ne nécessite pas le téléchargement de plusieurs programmes pour le faire fonctionner correctement.

Et vous, quels sont les jeux (en ligne ou console de jeux vidéos) que vous avez aimez?

Billets reliés

Le code perdu: jeu en ligne sur l’histoire du Québec

Deux jeux en ligne sur l’histoire de Québec

L’épidémie de variole de 1885 à Montréal

Les quartiers de Montréal: expositions virtuelle et jeu en ligne

Une épave raconte: jeu en ligne sur l’archéologie

Des fantômes au musée: jeu en ligne

Fascinantes momies d’Égypte: jeu en ligne

Mémoire en péril: voyage à travers l’histoire de Montréal

Bâtir Montréal – jeu en ligne

Eclectica: jeu en ligne sur le 19e siècle et les sociétés savantes

Advertisements

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Médias sociaux et histoire, Sites internet en histoire, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Réflexions sur les jeux historiques sur le web (missions virtuelles)

  1. J’ai adoré le Code Perdu! Les schémas de concepts sont bien intégrés et passent bien la matière, la logique. J’espère bien l’utiliser en classe un jour.

    J'aime

  2. histoire_qc dit :

    Bonjour Marc-André. J’ai beaucoup apprécié le Code perdu. J’espère que le MCQ va produire d’autres jeux!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.