Généalogie – Family Search: pour exercer vos talents de paléographe

Présentation

Family Search est un site internet de généalogie opéré par les Mormons.

Vous pouvez y chercher des informations sur vos ancêtres grâce au moteur de recherche.  Aussi, cliquez sur Search or Browse our collections en bas de l’écran, ce qui vous permettra de voir des actes classés par continents, puis par pays.

Chaque acte est retranscrit par deux personnes. S’il y a des différences entre les données extraites, une troisième personne est chargée d’arbitrer et de corriger le tout.

Le résultat semble, à première vue, meilleur que celui d’Ancestry où il y a de nombreuses erreurs de retranscription (ex. Collection Drouin)….

Pour ceux qui veulent s’exercer et donner un petit coup de main à Family Search, voici la liste des projets de transcription d’actes et de recensements en cours. Il y a des projets en anglais, en français, en italien et autres langues, du 16e au 20e siècle.

Participer à ces projets vous permet de vous familiariser avec la calligraphie de l’époque et vous permet de voir quels renseignements étaient inclus dans les actes/recensements. Les projets sont classés par ordre de difficulté, 1 étant le plus facile et 5 le plus difficile.

Le logiciel

Il faut s’enregistrer puis télécharger le logiciel.

On a une semaine pour compléter le lot qu’on a téléchargé. Si on trouve qu’un lot est trop difficile ou qu’on n’a pas le temps d’en extraire les données, on le renvoie et c’est tout. Vous pouvez travailler hors connexion, une fois votre lot d’images téléchargé.

La difficulté varie selon les projets. Les images sont suffisamment grandes pour qu’on puisse lire facilement ce qui est écrit. En général, les instructions pour les projets sont claires. Si on clique sur l’icône représentant une plume, l’aide pour déchiffrer les écritures apparaît. Cette aide pourrait être bonifiée, la calligraphie ayant beaucoup évolué au fil des siècles… Prévoir une bonne dose de patience, car certains curés avaient une écriture… de médecin.

Participer à ce genre de projet révèle d’intéressantes informations. Par exemple, je suis tombée sur l’acte d’inhumation de Jean-Baptiste Ancel, décédé le 15 décembre 1868 à Montréal à l’âge vénérable de 101, un exploit pour l’époque. J’ai aussi vu l’acte d’inhumation de Guillaume, Prince d’Orange, décédé à Paris le 11 juin 1879 . Il était le fils de Guillaume, roi des Pays-Bas.  J’ai aussi appris l’existence des Robin dit Lapointe. Je fais partie de la branche Audet dit Lapointe.

Inscription

Pour s’inscrire au projet d’indexation de Family Search, c’est par ici:  https://familysearch.org/indexing/

Billets reliés
Salon des auteurs en généalogie et en histoire, Montréal, 3 octobre 2010

Fichier origine: connaître ses ancêtres

Société d’histoire du protestantisme franco-québécois

Les surprises que peuvent nous révéler la généalogie

Cap-aux-diamants: revue sur l’histoire du Québec

Les sociétés d’histoire de Québec

Nouvelle-France, Horizons nouveaux

Publicités