Peinture: Théophile Hamel (1817-1870)

Notes biographiques

Théophile (François-Xavier) Hamel est né à Sainte-Foy (auj. Québec) le 8 novembre 1817. Son père, François-Xavier, était cultivateur.

Entre l’âge de 16 et de 22 ans, il est l’apprenti du peintre Antoine Plamondon.

De 1843 à 1846, il séjourne en Europe, plus particulièrement en Italie où il continue à perfectionner son art.

En septembre 1846, il ouvre un atelier à Québec. A l’automne 1847, il s’installe à Montréal (où il aura Napoléon Bourassa comme élève) pour revenir à Québec deux ans et demi plus tard.

Le 9 septembre 1857,il épouse Georgina-Mathilde Faribault, fille de Georges-Barthélemi Faribault. Ses talents de peintre sont en demande. Il compte parmi sa clientèle des gens du clergés, des hommes politiques et des hommes d’affaires. En 1862, un feu détruit son atelier.

Il est décédé à Québec le 23 décembre 1870.

Oeuvres

La thématique de Théophile Hamel est extrêmement simple. Le portrait constitue, en effet, l’essentiel de son œuvre. Ses quelques compositions religieuses encore peu connues sont avant tout des copies. S’ajoutent à cela quelques dessins, un paysage et une nature morte. (Réf.)

Il est à souligner que

Plusieurs œuvres de Théophile Hamel n’ont pas été faites en présence du modèle. D’autres furent exécutées à la fois en présence du modèle et avec l’aide d’un daguerréotype. Enfin, il y a les copies (Réf.)

Peinture | Lady Belleau | M22102
Lady Belleau, 1847
Peinture | Dr Wolfred Nelson, 1848 | M20430
Dr Wolfred Nelson, 1848
Peinture | L'honorable Jean Roch Rolland, 1848 | M965.10.1
L’honorable Jean Roch Rolland, 1848
Estampe | Talon | M3811
L’Intendant JeanTalon
Peinture | Portrait d'Archibald Campbell | M981.213.1
Portrait d’Archibald Campbell, v. 1852
Peinture | Portrait de Lady Elgin, Lady Mary Louisa Lambton (d. 9 mars 1898) | M994.35.3
Portrait de Lady Elgin, Lady Mary Louisa Lambton (d. 9 mars 1898), peint vers 1846-1848

Bibliographie

BELAND, Mario, sous la direction de. La peinture au Québec 1820, 1850. Québec, Musée du Québec, Les Publications du Québec, 1991, 608 pages

VEZINA, Raymond. [en ligne] Hamel, Théophile. Dictionnaire biographique du Canada [Page consultée le 7 octobre 2010] Adresse URL

Billets reliés
L’épidémie de choléra de l’été 1832 à Québec
Dessin: William Henry Bartlett (1809-1854) et le Bas-Canada de 1838-1842
Peinture: Cornelius Krieghoff (1815-1872)
Conserver un objet ancien
Art: Québec et ses environs (1830) par James Pattison Cockburn
Photographie: Les Livernois (Québec, 1856-1974)
Le loup-garou du Kamouraska (1766-1767)
Gérard Morisset – la préservation et la diffusion du patrimoine
15. James McPherson LeMoine et l’histoire de la ville de Québec (1825-1912)

14. L’historien et bibliothécaire Aegidius Fauteux (1876-1941)

Publicités

3 commentaires

  1. Suzanne Viau dit :

    Bonjour,
    J’aimerais savoir s’il y a des descendants de Théophile Hamel. Si oui, est-il possible de la rejoindre?

    Merci!

    J'aime

  2. histoire_qc dit :

    Théophile Hamel et Mathilde-Georgianna Faribault ont eu deux enfants, Gustave et la future madame Albert Lemay (lien 1)

    Gustave Hamel a épousé Marie-Caroline-Amélie Juchereau Duchesnay en 1890. Ils ont eu au moins trois filles. (lien 2)
    Une autre source indique 5 enfants, sans en préciser ni le sexe ni le nom. Je n’ai pas trouvé d’autres renseignements.

    Je vous conseille de contacter l’association des famille Hamel http://www.colba.net/~cnkvwbxo/accueil.html , ils pourront peut-être vous en dire plus.

    Vicky

    J'aime

Les commentaires sont fermés.