16. Honoré Beaugrand, maître de la chasse-galerie (1848-1906)

Pour lors, je vas vous raconter une rôdeuse d’histoire, dans le fin fil ; mais s’il y a parmi vous autres des lurons qui auraient envie de courir la chasse-galerie ou le loup-garou, je vous avertis qu’ils font mieux d’aller voir dehors si les chats-huants font le sabbat, car je vais commencer mon histoire en faisant un grand signe de croix pour chasser le diable et ses diablotins. J’en ai eu assez de ces maudits-là, dans mon jeune temps.
(réf) Extrait de Légendes canadiennes d’Honoré Beaugrand, publié en 1900.

Cinq rues à Beloeil, Lanoraie, Saint-Augustin-de-Desmaures, Montréal et Longueil ainsi qu’une station de métro à Montréal portent son nom. Qui était Honoré Beaugrand?
Biographie
Né le 24 mars 1848 à Saint-Joseph-de-Lanoraie, il est le fils de Louis Beaugrand, dit Champagne, navigateur, et de Marie-Josephte (Joséphine) Marion.

Après des études au collège de Joliette et quelques mois de noviciat chez les Clercs de Saint-Viateur, Honoré Beaugrand, visiblement mûr pour un changement de carrière, s’inscrit à l’école militaire de Montréal pour une courte formation. La suite n’est pas banale.

Il n’a que 17 ans lorsqu’il part à l’étranger. Il combat pendant 18 mois au Mexique dans l’armée de l’empereur Maximilien. En 1867, il suit les troupes en France. Après un bref séjour en Europe, il revient en Amérique, aux Etats-Unis et au Mexique. (Réf).

Photographie | Photographie de Honoré Beaugrand en uniforme militaire, Mexico (?), copie réalisée vers 1920 | M2005.114.7.25

Photographie de Honoré Beaugrand en uniforme militaire, Mexico (?), copie réalisée vers 1920. L’original date de 1865 environ.

Maximilien, frère de François-Joseph 1er d’Autriche (époux de l’impératrice Sissi) est devenu empereur du Mexique en 1863, mais la situation est devenue critique. L’empereur Maximilien sera exécuté le 19 juin 1867. (pour en savoir plus).

Donc, Honoré Beaugrand va ensuite en France, puis il revient en Amérique du Nord.

En 1871, on le retrouve à Fall River, Massachusetts. Il y lance le journal l’Echo du Canada.

En 1875, pour quelques mois, il revient au Québec et agit en tant que rédacteur au Courrier de Montréal .

La même année, il retourne aux États-Unis. Il fonde le journal La République. On le dit alors

ouvertement anticlérical, déiste et républicain. (Réf)

Il épouse le 5 octobre 1873 Eliza Walker, à Fall River, Mass.

Photographie | Mme Honoré Beaugrand, Montréal, QC, vers 1900 | M2005.114.7.2

Mme Honoré Beaugrand, Montréal, QC, vers 1900

Ils auront une fille, Estelle.

Photographie | Missie Beaugrand, Montréal, QC, 1886 | II-81693.1

Estelle Beaugrand, Montréal, QC, 1886 (née en 1881)

En 1878-1879, il fonde au Canada plusieurs journaux: Le Fédéral, le Farceur mais surtout, le journal La Patrie dont il va être le propriétaire jusqu’en 1897. Ce journal va être publié jusqu’en 1979 à Montréal.

Il est maire de Montréal entre 1885 et 1887. Son mandat est marqué par l’épidémie de variole de 1885 et la pendaison de Louis Riel (16 novembre 1885) qui crée bien des remous.

Photographie | Le maire Honoré Beaugrand, Montréal, QC, 1887 | II-82778

Le maire Honoré Beaugrand, Montréal, QC, 1887

En 1885, il reçoit la croix de la Légion d’honneur française.

Manuscrit | Attribution du titre de Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur à Honoré Beaugrand | M2005.114.1.1

Attribution du titre de Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur à Honoré Beaugrand

Il se retire de la vie politique en 1887.

Toujours franc-maçon, il participe en 1897 à la fondation de la loge L’Émancipation à Montréal.

Entre 1887 et 1906, il se consacre à la vie littéraire et voyage aux États-Unis et en Europe.

Honoré Beaugrand est surtout connu de nos jours pour La Chasse-Galerie et autres récits, mais ce n’est pas sa seule oeuvre. Il y a aussi:

Honoré Beaugrand est décédé le 7 octobre 1906 à Montréal.

Bibliographie

RICHARD, François [en ligne]Beaugrand, Honoré [Page consultée le 17 novembre 2010] Adresse

Wikipédia [en ligne] Honoré Beaugrand [Page consultée le 17 novembre 2010] Adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Honor%C3%A9_Beaugrand

Archives de Montréal [en ligne]
Honoré Beaugrand (1885-1887)[Page consultée le 17 novembre 2010] Adresse

Billets reliés
L’épidémie de variole de 1885 à Montréal
Journaux francophones en ligne hors-Québec 19/20e siècle Canada/États-Unis
James McPherson LeMoine et l’histoire de la ville de Québec (1825-1912)
12. François-Xavier Garneau, historien (1809-1866)
7. Ces gens qui ont marqué notre histoire: Henri Julien, illustrateur
Le loup-garou du Kamouraska (1766-1767)
Contes et légendes du Québec (Site internet Y paraît que)

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Patrimoine bâti et immatériel, Personnages et événements, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.