Drinkwine, un billet sans alcool [New York, 1920]

Observez l’acte suivant *, particulièrement le nom de famille de l’heureux époux.

Il est indiqué que Joseph Drinkwine est natif du Canada. Peut-être plus précisément du Canada français s’il s’agit bien de lui ici.

On sait que plusieurs  Canadiens Français ont anglicisé leur nom en traversant aux États-Unis. Par exemple,  Lévesque est devenu Bishop,  Leblanc est devenu White, etc. Traduisez en français Drinkwine. Boivin.

Aussi, si vous faites une recherche sur Family Search, avec le nom de famille  »Drinkwater » et comme location  »Canada », cela vous donne un nombre intéressant de résultats… Des Boileau?

Il y a ici une liste de noms de famille français qui ont été anglicisés.

* Cet acte provient  US, New York Marriages, 1908-1935 Partie A qui est en cours d’indexation. Selon la page de présentation du projet, les actes et l’index seront publiés lorsque l‘indexation sera complétée.

Billets reliés
Story Bank Maine: Deux témoignages sur les francophones du Maine

Déchiffrer un document historique sans douleur (ou presque)- Ressources en paléographie

Généalogie: trouver des actes en ligne

Les recensements du 19e siècle en ligne

 

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Histoire des francophones hors Québec, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Drinkwine, un billet sans alcool [New York, 1920]

  1. Ping : Liste des noms de lieux d’origine française aux États-Unis | Patrimoine, Histoire et multimédia

Les commentaires sont fermés.