¿Quién es Eugenio Duchesnois? (Argentine, XIXe siècle)

Qui est Eugenio Duchesnois?

Indice: médecin

Deuxième indice: 1837-1838

Il s’agit d’Eugène-Napoléon Duchesnois (1808-1880), médecin à Varennes, qui a participé aux Rébellions de 1837-1838, plus particulièrement à la bataille de Saint-Denis. Il a dû fuir aux États-Unis, puis en France. De là, il a émigré en Argentine en 1842. Chanceux, il survit au naufrage de son bateau (231 passagers, 72 survivants). Il s’installe à Buenos Aires où il fonde l’Hôpital français. Veuf de Françoise Ainsse, décédée en 1850 (au Bas-Canada ou en Argentine?), il se remarie avec Tomasa Lois Dufour (v. 1854).

L’exil en Argentine

De la vie de Duchenois en Argentine, on voit quelques traces sur le web.

Selon le Recensement de 1855, ville de Buenos Aires, Duchesnois (45 ans) habitait au 45 1/2 rue Piednas, avec sa femme, Tomasa D. (25 ans) et leurs enfants, Herman (6 ans) et Matilda (6 mois). Sa profession était médecin et il est indiqué qu’il était en Argentine depuis 13 ans. Son épouse Tomasa était originaire de Buenos Aires.  A la même  adresse résident Herman Duffour (père de Tomasa?), commerçant ainsi que sa famille. Herman Duffour était depuis 16 ans en Argentine. Il est écrit qu’il est d’origine française, mais la même chose est écrite pour Duchesnois. J’aimerais bien connaître son lieu d’origine et les circonstances qui l’on amené à émigré en Argentine. Était-il originaire de France ou du Bas-Canada?

On trouve trace de la famille Duchesnois et des Duffour dans le recensement argentin de 1869.

Les enfants Duchesnois

Si on collige les données de ces deux recensements + une recherche dans la base de Family search pour l’Argentine, on voit que les enfants suivants, portant le nom de Duchesnois, habitaient Buenos Aires et sont nés en Argentine, entre 1855 et 1868.

  • Matilda, née en 1855 env.
  • Maria Magdalena Duchesnois, baptisée ou née le 26 septembre 1859
  • Eugenio, né v. 1863
  • Roberto, baptisé ou né le 18 septembre 1868

Dans le livre de Georges Aubin et Marcel J. Rheault, Médecins et patriotes 1837-1838, on indique que Roberto est le fils de Tomasa et de Eugène-Napoléon. Celui-ci a eu une descendance. Quant aux trois autres, il faudrait avoir accès aux actes de naissance ou de décès pour confirmer qu’il s’agit bien des enfants du couple qui nous intéresse. Mon hypothèse pour le moment est qu’ils sont décédés en bas âge.  Aussi, je n’ai pas réussi à retrouver la date du mariage de Tomasa et d’Eugène. Aubin et Rheault indiquent 1866 comme année de mariage.  Je pencherai pour 1854.

Commémoration

Eugène-Napoléon est décédé le 16 novembre 1880 à Buenos Aires. On peut voir son portrait à l’Hôpital français de Buenos Aires. Notez qu’une rue porte a été nommée en son honneur à Varennes.

Bibliographie

Aubin, Georges et Marcel J. Breault, Médecins et patriotes 1837-1838, Sillery, Septentrion, 2006, 350 pages.

Sébastien Gauthier [en ligne] Duchesnois, Eugène-Napoléon (1808-1880) [Page consultée le 6 juin 2011] Adresse URL

Billets reliés

12. François-Xavier Garneau, historien (1809-1866)

L’histoire des Patriotes sur le web:quelques sites à visiter

Nos origines

Déchiffrer un document historique sans douleur (ou presque)- Ressources en paléographie

Publicités