Le sorcier de l’île d’Anticosti: la légende (XIXe siècle) Première partie

La légende

Le golfe du Saint-Laurent vu de l’île d’Anticosti, 1912. Source Bibliothèque et archives Canada no MIKAN 3320550

En 1852, l’abbé Ferland visite l’île d’Anticosti. Il y rencontre celui que l’on surnomme le sorcier de l’île, Louis Gamache. Dans Le sorcier de l’isle d’Anticosti; récit par l’abbé Ferland. A la recherche de l’or; voyage du Yukon (édition de 1914), l’abbé Ferland relate leur rencontre ainsi que les nombreuses histoires qui circulent sur ce personnage qui en fait frémir plus d’un. Voici quelques extraits.

Dans les premiers jours de septembre 1852, je m’embarquais sur la  »Doris », afin de visiter, pour la première fois, les côtes désertes et inhospitalières de l’île d’Anticosti.  Peu élevée, bordée de récif et souvent couverte de brumes épaisses, cette terre est forte dangereuse pour les bâtiments qui entrent dans le Saint-Laurent ou qui en sortent. L’automne et le printemps, les vents soufflent avec une extrême violence; aussi de nombreux naufrages ont rendu tristement célèbre le nom de l’île d’Anticosti.

Autrefois, quand un vaisseau venait se briser à la côte, les hommes de l’équipage, qui n’étaient pas engloutis par les flots ou broyés par les rochers, étaient condamnés à périr de faim et de froid, sans pouvoir espérer de secours.

[…]

Nous n’avions plus qu’une étape à visiter dans l’île, celle de la baie de Gamache; j’avais hâte d’y arriver, car depuis plusieurs années le nom du sieur Gamache retentissait à mes oreilles, sans que j’eusse trouvé l’occasion de voir le personnage lui-même. Il n’est pas un pilote du Saint-Laurent, pas un matelot canadien, qui ne connaisse Gamache de réputation; de Québec à Gaspé, il n’est pas une paroisse où l’on ne répète de merveilleuses histoires sur son compte. Dans les récits populaires, il est représenté comme le beau idéal d’un forban, moitié ogre et moitié loup-garou, qui jouit de l’amitié et de la protection spéciale d’un démon familier.  On l’a vu debout sur un banc de sa chaloupe, commander au diable d’apporter un plein bonnet de bon vent; un instant après, la chaloupe de Gamache faisait vent arrière, les voiles pleines, sur une mer unie comme une glace, tandis que, tout autour, les autres embarcations dormaient sur l’eau, sur un calme plat.

Pendant un voyage qu’il fit à Rimouski, il donna un grand souper au démon, non pas à un diablotin de seconde classe, mais au bourgeois lui-même. Seul avec ses compagnons invisibles, il a massacré des équipages entiers et s’est ainsi emparé de riches cargaisons. Vivement poursuivi par un bâtiment de la compagnie des postes du Roi, il a disparu avec sa goélette,  au moment où il allait être saisi, et l’on n’a plus aperçu qu’une flamme bleuâtre dansant sur les eaux.

Vous pouvez lire la suite du récit de l’abbé Ferland ici, ça en vaut la peine… Un personnage somme toute sympathique mais un peu inquiétant…

Et pour en savoir plus sur ce que l’on sait réellement sur le sorcier, lisez la deuxième partie de ce billet.

Bibliographie

Ferland, Jean Baptiste Antoine (abbé), Le sorcier de l’isle d’Anticosti; récit par l’abbé Ferland. A la recherche de l’or; voyage du Yukon. Montréal, Bilaudeau, 1914, 65 pages

Jolicoeur, Catherine. [en ligne] Dictionnaire biographique du Canada, Gamache, Louis. Page consultée le 30 juillet 2011. Adresse URL

Billets reliés

Légende: Le masque de fer de l’Ile aux Oies (1683-1749)

Pirates ou corsaires? A l’abordage sur le Saint-Laurent

Un chocolatier français à l’Ile d’Anticosti, Henri Menier

Créatures fantastiques du Québec tome II

Disparition à la Grosse-île [septembre 1906]

Créatures fantastiques du Québec: un plongeon dans l’imaginaire québécois

Le loup-garou du Kamouraska (1766-1767)

Le livre Lieux de légendes et de mystère du Québec

Contes et légendes du Québec (Site internet Y paraît que)

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Crimes et catastrophes, Patrimoine bâti et immatériel, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le sorcier de l’île d’Anticosti: la légende (XIXe siècle) Première partie

  1. Ping : Le sorcier de l’île d’Anticosti: l’homme derrière la légende (XIXe siècle) | Patrimoine, Histoire et multimédia

Les commentaires sont fermés.