Camp de détention Spirit Lake, Abitibi-Témiscamingue 1915-1917

Le 24 novembre dernier a eu lieu l’inauguration officielle du Centre d’interprétation du Camp Spirit Lake, près d’Amos, en Abitibi-Témiscamingue.

Au cours de la Première Guerre mondiale, 24 camps de détention pour étrangers furent établis au Canada, dont quatre au Québec: Valcartier, Beauport, Montréal et Spirit Lake. Le camp de Spirit Lake, en Abitibi-Témiscamingue,  a été en fonction du 13 janvier 1915 au 28 janvier 1917. On y a emprisonné plus de 1200 personnes dont le seul tort était d’être nés à l’étranger, dans un pays  »ennemi ». Les prisonniers de Spirit Lake étaient majoritairement natifs des provinces de Galicie et de Bukovine (Ukraine).

22 personnes sont décédées au camp. Le 7 juin 1915, Ivan Hryboryschuk (ou  Iwan Gregoraszchuk ) est abattu de deux balles par un colon alors qu’il s’était échappé du camp.

Voici quelques photographies du camp. Pour en savoir plus, je vous suggère l’article suivant:

Sylvain Beaupré et Ghislain Drolet. [En ligne] Quelques notes sur la démocratie en temps de conflit mondial. [Page consultée le 1er décembre 2011] http://www.erudit.org/culture/hq1056841/hq1059860/11252ac.pdf
J’ai aussi mis d’autres références à la fin de ce billet.

Prisonniers du camp. Mention : Bibliothèque et Archives Canada/ PA-170620
Photographie | Jardin potager, Spirit Lake, district d'Abitibi, QC, 1916 (?) | VIEW-5795
Jardin potager, Spirit Lake, district d’Abitibi, QC, 1916 (?)
Photographie | Jardin potager, Spirit Lake, district d'Abitibi, QC, 1916 (?) | VIEW-5796
Jardin potager, Spirit Lake, district d’Abitibi, QC, 1916 (?)
Photographie | Camp de détention de Spirit Lake, district d'Abitibi, QC, 1916 (?) | VIEW-5791
Camp de détention de Spirit Lake, district d’Abitibi, QC, 1916 (?)
Photographie | Camp de détention de Spirit Lake, district d'Abitibi, QC, 1916 (?) | VIEW-5792
Camp de détention de Spirit Lake, district d’Abitibi, QC, 1916 (?)
Camp of prisoner tents on shore of Spirit Lake. Mention: : R. Palmer / Bibliothèque et Archives Canada / PA-170467
Le camp en 1915. Source: Ernest Scrase / Bibliothèque et Archives Canada / PA-203268
1915. Source: Scrase, Ernest / Bibliothèque et Archives Canada / PA-203270
Le camp en 1915. Source: Scrase, Ernest / Bibliothèque et Archives Canada / PA-203271
Le camp en hiver Mention: R. Palmer / Bibliothèque et Archives Canada / PA-170535
Coupe du bois au camp Spirit Lake. Source: Bibliothèque et Archives Canada PA-170424
Travail au camp. Source: Bibliothèque et Archives Canada PA-170423

Pour en savoir plus

Documentaire

Freedom had a price, ONF, 1994 (en anglais). http://onf-nfb.gc.ca/eng/collection/film/?id=32014

Sur le web

Association des archéologues du Québec. [En ligne] Le camp de détention de Spirit Lake en Abitibi : vestiges d’un complexe carcéral de la Première guerre mondiale [Page consultée le 1er décembre 2011] http://www.archeologie.qc.ca/passee_spiritlake_fr.php?menu=3

Wikipédia. [En ligne] Ukrainian Canadian internment[Page consultée le 1er décembre 2011] http://en.wikipedia.org/wiki/Ukrainian_Canadian_internment

Corporation Camp Spirit Lake [En ligne] Spirit Lake, camp de détention- Internement Camp Abitibi 1915-1917.[Page consultée le 1er décembre 2011]   Adresse URL: http://www.campspiritlake.ca/

Radio-Canada. [En ligne] Inauguration officielle du centre d’interprétation du Camp Spirit Lake [Page consultée le 1er décembre 2011] Publié le 25 novembre 2011, avec reportage de Claude Bouchard

Livres

Roman jeunesse: Spirit Lake fr Sylvie Brien (un film est prévu) et Prisonniers de la grande forêt de Marsha Skrypuch

Gilles Massicotte, Liberté défendue: l’Abitibi concentrationnaire, 1998, Vent d’Ouest.

Jean Laflamme.  Spirit Lake : un camp de concentration en Abitibi durant la Grande Guerre, Montréal, éditions Maxime, 1989, 59 pages.

Lubomy Y Luciuk [En ligne] Without Just Cause Canada’s first national interment operations and the Ukrainian Canadians, 1914-1920 [Page consultée le 3 décembre 2011] Adresse URL:  http://www.uccla.ca/Without_Just_Cause.PDF

Billets reliés

L’Abitibi-Temiscamingue: scénarios pédagogiques en univers social

Base de données: Soldats de la Première Guerre mondiale – CEC (BAC)

La grande tueuse – la grippe espagnole de 1918-1919 au Québec

Entre les lignes: témoignages de la Première Guerre mondiale

Publicités

4 commentaires

  1. nuage1962 dit :

    Je suis native de l’Abitibi et je me souvins qu’on m’avait parler de ce camps de concentration
    que j’arrivais pas a croire qu’on pouvait faire de telle chose a l,époque ..
    Le pire c’est que je ne l’ai meme pas appris a l’école lors des cours d’histoire de l’Abitibi
    il y a quelques église ukranienne entre autre a Rouyn Noranda, probablement issus de ces personnes quand ils ont été libéré

    J'aime

  2. Et ca a malheureusement continué lors de la Deuxième Guerre mondiale: les Italiens et les Japonais en Amérique du Nord en savent quelque chose.

    J'aime

  3. Richard dit :

    Et bien grâce à toi, je viens d’apprendre l’existence de ces camps.
    Et les photos sont assez saisissantes !! Quelle ressemblance avec certains camps nazis !!
    Ça m’a frappé !!
    Merci !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.