Ah, ces vélococipèdes! [Montréal, juillet 1869]

Photographie | C. R. Briggs et un vélocipède, Montréal, QC, 1885 | II-78588

C. R. Briggs et un vélocipède, Montréal, QC, 1885

Voici quelques articles sur le thème du vélocipède.

D’abord, on voit que les vélocipèdes peuvent être involontairement la cause d’accidents.

Le Canadien, 14 juillet 1869

INCONVENIENT DES VELOCIPÈDES – M. et Mme Fry, de cette ville, se promenaient en voiture, samedi dernier, sur le chemin St. Louis, lorsque rendus à la route de traverse qui conduit au chemin de Ste.Foye, ils firent rencontre d’un vélocipèdiste tout habillé de blanc. Le cheval effrayé se mit à aller de reculons au point qu’il renversa la voiture. Mme Fry a été gravement blessée à la tête et M. Fry a aussi reçu quelques contusions.

Quant au vélocipédiste, il paraît qu’il continua son chemin sans faire de cas de l’accident.

Mais quand même, cela n’empêche pas le journaliste de s’émerveiller devant un nouveau modèle.

Le Canadien, 5 juillet 1869 p.2

VELOCIPEDE A UNE ROUE – Nous avons vu opérer un nouveau système de locomotion hier soir, au Drill shed. Il s’agit d’un vélocipède construit d’après un principe tout nouveau. Ce velocipède consiste en une large roue de six pieds de diamètre; en dedans de la grande roue, sous le siège du conducteur, se trouve deux roues d’engrenage  que le conducteur fait mouvoir au moyen de deux manivelles qu’il tient dans ses mains.

D’après ce que nous avons vu, nous sommes portés à croire qu’avec de la pratique, il serait facile de faire mouvoir ce nouveau vélocipède avec une vitesse aussi grande que celle des vélocipèdes à deux roues. Dans tous les cas, il y aura mascarade, ce soir, au Drill shed, et le nouveau vélocipède sera exposé. Le fait est que la chose vaut la peine d’être vue, et nous invitons les vélocipèdistes et les amateurs en général de se rendre à la mascarade de ce soir. (La Minerve).

Hélas, les vélocipédistes pouvaient se rendre coupable d’infractions aux yeux de la loi.

Quelques jours plus tard, dans le Canadien du 21 juillet,on lisait:

VELOCIPEDE – Un vélocipède à été condamné à $1 d’amende et aux frais, ou à deux jours d’emprisonnement, avant hier, devant la cour du Recorder pour avoir obstrué la voie publique.

On ne rigolait pas avec la réglementation municipale…

Enfin, dans le Canadien du  28 juillet 1869, on apprend qu’on peut se procurer au magasin de monsieur Cyrille Duquet, ardent vélocipédiste lui-même, un vélocipède importé de France, au modeste coût de 175 dollars. En a-t-il vendu beaucoup? L’histoire ne le dis pas.

Billets reliés

Impression | Course sur la glace - Bicyclettes contre patins | M975.62.72

Course sur la glace - Bicyclettes contre patins v. 1881

 

Ce n’est pas tout le monde qui apprécie le tramway (Québec, 2 octobre 1865)

Et que la lumière fut! (Québec, 30 septembre 1885)

Le Champ-de-Mars éclairé (Montréal, par une belle soirée de mai 1879)

Première représentation au Ouimetoscope de Montréal (1er janvier 1906)

La collection photographique William Notman (19e et 20e siècle)

About these ads
Cette entrée, publiée dans Personnages et événements à découvrir, est taguée , , , . Bookmarquez ce permalien.

4 réponses à Ah, ces vélococipèdes! [Montréal, juillet 1869]

  1. nuage1962 dit :

    Ca devait etre assez impressionnant et l’histoire montre qu’ils ont beaucoup évoluer depuis ce temps a aujourd,hui

  2. Ping : Bloguer ou ne pas bloguer » Oeufs et poireaux

  3. Richard dit :

    Encore une fois … Très intéressant !!
    Merci

  4. Merci beaucoup!

    Vicky

Les commentaires sont fermés.