Louis Cyr contre le géant Beaupré [Montréal, 25 mars 1901]

Le match de lutte qui se déroule le soir du 25 mars 1901 à Montréal oppose deux adversaires qui passeront à la postérité: Louis Cyr, homme fort dont la réputation n’est plus à faire et Édouard Beaupré, un géant qui à 17 ans mesurait  7 pieds 1 pouce (à son décès, en 1904, il mesurait 8 pieds 3 pouces). Voici comment La Patrie décrit le combat.

La Patrie, 26 mars 1901

La Patrie, 26 mars 1901

LA RENCONTRE CYR-BEAUPRÉ- Il y avait une maigre assistance, hier au parc Sohmer, et les organisateurs, qui avaient compté attirer une foule énorme avec une rencontre entre Cyr et Beaupré, ont été désappointés.

Cependant, cette lutte a amusé très fort les quelques centaines de spectateurs présents. Dès le début, on s’attendait à voir un grand déploiement de force par les deux colosses, mais ça fut autre chose, et Cyr a fait à lui tout seul presque toute la lutte.

Edouard Beaupré. Source: DubyDub2009 (Philippe Du Berger) sur Flickr

Aussi, ses grands efforts ont été couronnés de succès. La lutte ne fut pas de longue durée. Après quelques mouvements, Cyr empoigna Beaupré par une jambe et parvint à le jeter par terre.

Cette chute ne compta pas, parce qu’ils étaient tombés en dehors du matelas.

A la seconde reprise, Cyr attaqua de nouveau, et au bout de quelques secondes, il terrassa une seconde fois Beaupré. Après un repos de dix minutes, la lutte recommença. Beaupré réussit à renverser son adversaire puis fut de nouveau renversé à son tour.

Toute la lutte n’avait duré que trois minutes et 39 secondes.

Louis Cyr. Source: Bibliothèque et Archives Canada / C-086343

Avant cette rencontre principale, on assista à une lutte très scientifique entre Morin et Robillard, laquelle fut déclarée nulle, chaque adversaire ayant une chute à son crédit. MM. Chartrand et Massé ont aussi exécuté des tours de force très remarquables.

Billets reliés

Golf: 20 septembre 1913, Francis Ouimet remporte le US Open

Buffalo Bill et le Wild West Show [août 1885, Montréal]

En garde! Duels à Montréal [1819 et 1837]

Les quartiers de Montréal: exposition virtuelle et jeux en ligne

Publicités

4 commentaires

  1. Pierre Lagacé dit :

    Ce commentaire sur le site Flickr…

    Même mort on a abusé de lui, ce qui est assez atroce. Son corps, momifié a été exposé pendant plus de 80 ans, en montre dans une grande vitrine de verre dans le hall d’entrée du pavillon de médecine de l’Université de Montréal.

    Vraiment morbide… Mais autres temps, autres moeurs.

    J'aime

  2. Oui, quel manque de respect envers sa dépouille!

    J'aime

  3. Dans le Dictionnaire biographique du Canada, on dit  »À la suite d’une autopsie, le corps de Beaupré fut remis aux entrepreneurs Eberle and Keyes pour être embaumé et enterré. La dépouille devait être expédiée à Willow Bunch, mais la famille, très pauvre, ne pouvait payer les frais de transport. Les entrepreneurs décidèrent de récupérer leurs dépenses en exhibant le corps dans la vitrine d’un magasin. Les autorités policières intervinrent pour interdire ce genre de spectacle. Pascal Bonneau, homme d’affaires de Willow Bunch, se rendit à Saint Louis et fit transporter le cadavre jusqu’à Montréal, où il fut exposé durant plus de six mois dans l’entrée du musée Éden. L’affluence des curieux était si considérable que les autorités municipales mirent un terme aux visites. »

    J'aime

  4. gilbert dit :

    louis cyr selon certains naurait pas dui accepter ce match

    J'aime

Les commentaires sont fermés.