Photos: l’usine d’amiante Johns-Manville d’Asbestos, juin 1944

Sur le site de Bibliothèque et Archives Canada, on retrouve plusieurs photographies prises par Harry Rowed, du service de photographie de la Commission d’information en temps de guerre, à l’usine Johns-Manville d’Asbestos en juin 1944. Cinq ans plus tard était déclenchée la célèbre grève d’Asbestos.

À l’usine Johns-Manville à Asbestos (Québec), le contremaître Arthur Piché regarde l’amiante broyée passer à travers les batteurs lors du processus de fabrication du papier d’amiante. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada / PA-115070

Travailleuse manipulant la fibre d’amiante. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada

Machine à carder la fibre d’amiante pour filage et transformation, usine Johns-Manville à Asbestos (Québec). Clémence Gagnon, conductrice de machine. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada

À l’usine Johns-Manville à Asbestos (Québec), Armand Jutras conduit une machine à onduler d’épaisses feuilles de papier d’amiante utilisées pour entourer les tuyaux. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada

L’ouvrière Laurette Morin pose à côté d’un métier à tisser dansl’atelier des textiles à l’usine d’amiante Johns-Mainville Canada Inc. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada /

L’ouvrière Laurette Morin sourit et pose à côté d’un métier à tisser dans l’atelier des textiles à l’usine d’amiante Johns-Mainville Canada Inc. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada /

Des ouvriers surveillent une machine qui colle ensemble deux feuilles de papier d’amiante et qui les enroule sur un mandrin à l’usine Johns-Mainville Canada Inc. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada /

Un ouvrier portant des moufles en amiante fait la démonstration des propriétés ignifuges de ce matériau. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada /

Le chef du laboratoire Charles Webb effectue un essai pour déterminer le pourcentage de chaque longueur de fibre contenue dans un échantillon d’amiante à l’usine Johns-Mainville Canada Inc.Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada /

L’ouvrier Bratien Nourry conduit une presse à bardeaux pour découper dansdes panneaux d’amiante rigides des bardeaux à imitation de bois à l’usine Johns-Mainville Canada Inc. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada /

L’ouvrière Clémence Gagnon surveille une machine à carder la fibre d’amiante utilisée pour le filage et le traitement à l’usine Johns-Mainville Canada Inc. Credit: Harry Rowed / Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada /

Bibliographie

Andrew Rodger. Bibliothèque et Archives Canada [En ligne] Les industries de guerre canadiennes durant la Deuxième Guerre mondiale La commission d’information en temps de guerre et la photographie [Page consultée le 6 mai 2012] Adresse URL

Billets reliés

Les archives de la British Pathé: les actualités cinématographiques

Site web de la Société d’histoire de Coaticook

Photographies: Centre de ressources pour l’étude des Cantons-de-l’est/ Eastern Townships Resource Centre

Un criminel américain capturé en Estrie [19 août 1913]

About these ads
Cette entrée, publiée dans L'histoire en images (Banques d'images historiques en ligne et archives), est taguée , , , . Bookmarquez ce permalien.

3 réponses à Photos: l’usine d’amiante Johns-Manville d’Asbestos, juin 1944

  1. nuage1962 dit :

    Tout ces gens travaillais sans protection sans masque ,…
    il a du en avoir parmi eux qui ont été atteind de divers maladise comme le cancer du poumon, l’asbestose etc…

  2. sdfg dit :

    En plus de l’exposition à l’amiante, la sécurité des machines laisse à désirer ….

  3. Georges-André Gagné dit :

    Les temps ont bien changés. Heureusement, c’est une époque révolue en 2012.

Les commentaires sont fermés.