Concours ouvert à tous les célibataires [Joliette, 1896]

Comment se trouver un mari? Certaines utilisent des moyens plutôt originaux…

Extrait de l’Etoile du Nord, 24 septembre 1896

CONCOURS OUVERT À TOUS LES CELIBATAIRES

Une assez jolie brunette, active, intelligente, d’un caractère jovial, bonne ménagère déjà, et ayant à ajouter à tous ces avantages personnels, un petit capital de $500,00 désire se marier.

Pour de plus amples informations, les intéressés n’auront qu’à faire parvenir un petit billet en conséquence à l’adresse suivante: X. Z. bureau de L’ETOILE DU NORD, Joliette, P.Q.

Avis est donné que la photographie des signataires est expressément exigée. Cette condition est d’une importance capitale et il faudra la remplir si l’on tient à courir la chance d’être appelé à signer un avantageux contrat de mariage.

La lutte est dès maintenant engagée entre les prétendants.

La dame a-t-elle réussit à trouver la perle rare? On espère que oui (j’ai des doutes).

Billets reliés

Légende: la pénitence du prêtre-fantôme de l’Ile-Dupas

Par devant notaire [avril 1878]

Cette classe d’individus inutiles [1905]

Une histoire de bigamie [1869, St-Thomas de Pierreville]

Le charivari [ou comment déranger les nouveaux mariés]

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Crimes et catastrophes, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Concours ouvert à tous les célibataires [Joliette, 1896]

  1. Ping : Les célibataires, des inutiles recherchés ? | LE PASSEUR DE LA CÔTE

Les commentaires sont fermés.