Un mystérieux squelette [Québec, 1864]

La Minerve, 12 avril 1864

Nous voyons par les journaux de Québec, que M. Hough, de la rue Ste. Anne, possède, non pas une momie égyptienne, mais un squelette humain, faisant partie d’un tronc d’arbre. Ce squelette aurait, dit-on, été trouvé dans le bois, près de Ste. Catherine, il y a vingt trois ans. M. Alsopp, du Cap-Santé, l’aurait acheté. Ce n’est pas une pétrification, ni un assemblage d’os: pourtant, il semble impossible que l’on a pu ciseler de cette sorte sur un tronc d’arbre. On dirait une femme, à en juger par les muscles et les concours, liée, la face contre l’écorce de l’arbre, avec une courroie sur les reins et une autre sur le col; l’empreinte de la corde est visible aux deux endroits: jambes, bras, reins, tête, hanches, tout est d’après nature. Tout semble avoir été transformé en bois. On voit encore les traces de cheveux. Un Yankee, avec l’esprit d’entreprise, qui distingue sa nation, a déjà fait des offres pour l’acquisition du squelette. Qui expliquera ce mystère?

Billets reliés

15. James McPherson LeMoine et l’histoire de la ville de Québec (1825-1912)

Réglementation de la mendicité [Québec, 1819]

Mise en garde contre les auberges [Québec, 1847]

Le reporter du Cancan en mission spéciale: dénicher la commère des commères [Québec, 1878]

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Crimes et catastrophes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.