Avaleuse d’aiguilles [Montréal, 1864]

Le Canadien, 16 mai 1864

La Minerve, 14 mai 1864
La Minerve, 14 mai 1864

CURIEUX PHENOMENE – L’Evening Telegraph, de Montréal, annonce que l’on fait voir actuellement en cette ville, à titre de curiosité une jeune femme âgée de 28 ans, du nom de Priscilla Levêque, de Maskinongé, district de Trois-Rivières, Bas-Canada, qui a, dit-on, l’habitude d’avaler des aiguilles depuis l’âge de 8 ans, non seulement avec facilité, mais sans danger apparent. On montrerait les projections formées à la gorges par des aiguilles avalées. Il paraît que depuis 20 ans cette femme en a absorbé une quantité considérable, sans en ressentir aucun inconvénient. Si le cas est véritable, comment les médecins expliqueront-ils cet étrange phénomène?

Billets reliés

Frappé par la foudre [Vaudreuil, 1831]

Un air de fin du monde [19 juin 1881]

Francis Zuell, victime d’un brutal assaut [Québec, 20 septembre 1864]

Prière d’apporter vos vêtements quand vous sortez [une chaude journée de juillet 1880 à Québec]

Publicités