Le cinématographe, cette nouveauté! [Montréal, 1896]

Le 26 juin 1896, les Montréalais purent apprécier une invention française, le cinématographe.

La patrie, 29 juin 1896

LE CINEMATOGRAPHE

Séance intéressante au Palace Theatre

Samedi soir, nous avons assisté à une séance donnée au Palace Theatre, rue St. Laurent, par MM. Minier et Papier, qui qui représentent à Montréal MM. Auguste et Louis Lumière, de Leon (France). Or, MM Lumière sont les inventeurs d’un instrument qu’ils ont baptisé du nom de  »cinématographe ».

Pour tout dire d’un mot, le  »cinématographe » est pour les yeux ce que le phonographe est pour l’oreille. Il reproduit des mouvements au lieu des sons.

Les personnes, les objets, les gestes, les allées et les venues, les courses, la fumée, la poussière, tout cela enfin, excepté le bruit, passe et s’anime sur une toile devant votre regard.

MM Auguste et Louis Lumière ont droit aux plus chaleureux éloges pour leur invention.

Billets reliés

Première représentation au Ouimetoscope de Montréal (1er janvier 1906)

Le cinéma au Québec au temps du muet (1896-1930)

Le Cinéma du Québec au temps du parlant 1930-1952

Découvrez le cinéma québécois

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Personnages et événements, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.