Explosion dans une usine d’obus [Sherbrooke, 1917]

Le Progrès de l’est, 9 février 1917

Un incendie dévastateur s’est déclaré, jeudi soir, vers six heures, dans la partie neuve, construite il y a quelques mois, des usines de la compagnie McKinnon & Holmes, celle où l’on faisait les obus. Le feu se serait communiqué à une citerne à l’huile, on ne sait trop comment, vu qu’il n’y avait point de feu près de là. On a naturellement soupçonné une main criminelle et crié à l’Allemand. Le vent soufflant du nord ouest a activé les flammes rapidement et en quelques minutes tout était en brasier. Le toit a été attaqué et il ne reste plus que les fers et les murs. Les machines ont été démolies et le tout n’est plus qu’un amas de ferrailles. Il a fallu trois heures aux pompiers et à la foule des assistants pour contrôler l’incendie. On estime les pertes à $40 000, amplement couvertes par les assurances. Il y avait deux cent hommes à l’ouvrage et ils ne seront point congédiés. Dans une couple de semaines, tout marchera comme auparavant. On nous dit que la compagnie faisait $30,000 de profit par mois. Les lueurs ont été vues de loin et les gens des villages voisins demandaient par le téléphone si la ville était en feu. Hélas! tout brûle de ce temps-ci: les églises, les monastères, les couvents, les ailes, etc. C’est une période de feu.

Billets reliés

Des Canadiens-français sur le Nil (Khartoum, Soudan, 1884-1885)

Base de données: Soldats de la Première Guerre mondiale – CEC (BAC)

La Bataille de Châteauguay [26 octobre 1813]

Camp de détention Spirit Lake, Abitibi-Témiscamingue 1915-1917

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Crimes et catastrophes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.