L’éclairage au gaz [Québec, 1er janvier 1849]

Le Canadien, 3 janvier 1849

La compagnie de l’usine au gaz de Québec a fait aux citoyens de l’ancienne capitale la gracieuseté d’éclairer quelques-unes de leurs rues, pour inaugurer avec la nouvelle année le nouveau mode d’éclairage. La lumière produite par la compagnie est très blanche, très pur et les becs sont disposés d’après le système le plus récent et qui produit le plus d’effet avec le moins de consommation proportionnelle de gaz.

Vu le terrain choisi par l’usine, qui se trouve érigée sur des quais fraîchement construits, le sol accidenté de notre ville et la différence énorme de niveau entre les différents points où le gaz est conduit, l’ingénieur a dû éprouver des obstacles nombreux qu’il est impossible de surmonter tous à la fois; c’est ce qui explique pourquoi l’éclairage n’a pu être continué hier au soir. Une fuite de gaz découverte dans les gros conduits de la rue Buade, et que des ouvriers réparent en ce moment, a rendu la distribution inégale et a empêché le fonctionnement de la plupart des lanternes de la Haute-Ville.

On pense que l’éclairage sera repris très prochainement.

Billets reliés

Quelques personnages connus et moins connus de l’histoire de Québec – capsules audio

Et que la lumière fut! (Québec, 30 septembre 1885)

Les frères siamois Eng et Chang Bunker visitent Québec[juillet 1835]

Un mystérieux squelette [Québec, 1864]

Réglementation de la mendicité [Québec, 1819]

Publicités