Pas d’enfants dans les rues après 9 heures [Montréal, 1917]

L’Action catholique, 13 avril 1917

PAS D’ENFANTS DANS LES RUES APRES 9 HEURES
__
IL EST QUESTION A MONTREAL D’ETABLIR LE COUVRE FEU POUR LES ENFANTS – PROJET D’UN REGLEMENT
_

Montréal 13 spéc. L’échevin Elie propose le couvre-feu pour les enfants au-dessous de quinze ans et ce projet provoque d’intéressants commentaires.

M.Elie a été bien inspiré en soumettant une telle proposition et il ne fait pas de doute, si l’on en juge par les adhésions nombreuses qu’il a reçues qu’elle sera généralement bien accueillie du public.

On réalise en effet par l’exemple malheureux du passé, qu’il est très dangereux de laisser les enfants jouer dans les rues après neuf heures du soir, alors qu’ils peuvent être exposés à toutes sorte de contacts malsains. Le comité de législation, à sa réunion d’hier a considéré un projet de règlement soumis par l’échevin Elie et l’a approuvé à l’unanimité. Cependant, avant de faire rapport au conseil, on demandera l’avis du contentieux pour savoir si la ville peut édicter un tel règlement.

Le projet de règlement dit qu’il sera défendu, après 9 heures du soir, de jouer, courir, chanter ou faire du bruit dans les rues, ruelles, cours ou places publiques, ou tous autres endroits de la cité, qui ne sont pas spécialement réservés pour fins d’amusement.

Tout officier de police pourra obliger un mineur ayant moins de 15 ans révolus, à rentrer à son domicile après 9 heures du soir. Il appartiendra au père, à la mère, au tuteur, au précepteur ou au gardien de faire rentrer ses enfants après 9 heures du soir.

Cependant un enfant au-dessus de 15 ans pourrait sortir après 9 heures du soir, s’il est accompagné d’une personne responsable.

La claude pénale prévoit une amende de $40, en cas d’infraction.

Billets reliés

Guide de la police de la cité de Québec [1893]

Ceux qui conduisent vite [Montréal, 1837]

L’inquiétant Dr. Tumblety [Montréal, 1857]

Un air de Far West chez Joe Beef [Montréal, novembre 1887]

Publicités

7 commentaires

  1. Pierre Lagacé dit :

    40 $ comme amende en 1917 !
    C’est beaucoup beaucoup d’argent…
    Un petit billet subliminal ?

    J'aime

  2. J’ai mis le lien vers l’article original; la qualité de l’image n’est pas extraordinaire, vous pourrez en juger.

    J'aime

  3. Pierre Lagacé dit :

    C’est bien 40 dollars!
    Ça me fait penser aux amendes pour les manifestants à Montréal.
    De là mon allusion au message subliminal.

    J'aime

  4. ah d’accord! 🙂

    J'aime

  5. Pas de messages subliminaux ni de mauvaises pensées dans ce billet-ci, une prochaine fois peut-être. L’actualité est tellement inspirante…

    J'aime

  6. Pierre Lagacé dit :

    Pas certain que votre subsconscient ne vous joue pas des tours…
    Des fois il vaut mieux se tourner la langue deux fois avant d’écrire. Je l’ai appris à mes dépens en écrivant un billet en fin de semaine.
    J’ai retiré le billet.

    J'aime

  7. Micheline dit :

    Cette loi devrait être reprise…Il y aurait moins de délinquance…gangs de rues…etc…et certains enfants auraient de meilleures notes à l’école…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.