À l’école de réforme [Montréal, 1886]

La Minerve, 11 août 1886

A L’ECOLE DE REFORME

Hier matin, Jacques Bégin, âgé de 14 ans, a été envoyé à l’école de réforme pour trois ans.

Depuis plusieurs années la mère de cet enfant est morte et son père parti pour les États-Unis.

L’orphelin a été recueilli par ses tantes; depuis quelques mois, le petit Jacques manifestait des instincts de voleur. Il y a quelques jours, une montre disparut de la maison.

L’affaire fut confiée à M. Cinq-Mars.

Le jeune voleur fut arrêté ce matin au bas de la rue Saint-Constant. Il avoua avoir vendu la montre à un garçon-barbier pour une piastre et demie. Il avait reçu la somme de dix cents en accompte, le reste devant être payé par versements hebdomadaires.

Billets reliés

Tu ne voleras point: l’histoire de John Hart (Québec, 10 novembre 1826)

Parti sans laisser d’adresse [Coaticook, juillet 1891]

Incident au port de Québec [Québec,15 juillet 1872]

Faits divers: l’histoire des soeurs Hurley [Québec, juin 1904]

Publicités