Une bourse pour le prodige André Mathieu [1936]

André Mathieu. La Patrie, 12 mai 1936
André Mathieu. La Patrie, 12 mai 1936

La Patrie, 2 octobre 1936

UNE BOURSE POUR LE PETIT ANDRÉ MATHIEU

Le jeune prodige André Mathieu, pianiste de 7 ans, fils du compositeur bien connu à Montréal, M. Rodolphe Mathieu, à qui le gouvernement provincial vient d’accorder une bourse pour l’étude de la musique en Europe.

André Mathieu, quoiqu’âgé de 7 ans seulement, a déjà donné plusieurs concerts dans la province, interprétant au piano ses propres compositions, qu’il a jouées du reste à New-York, lorsqu’il fit éditer ses oeuvres à l’International Society of Music.

En effet, on connaît de lui jusqu’ici: deux pièces pour piano, « Les Gros Chars », « Dans la Nuit », « Les Abeilles piquantes » et « Trois Etudes » (sur les blanches, sur les noirs, et sur les blancehs [sic] et les noires). Il est aussi l’auteur de « La Parade des Elephants », « valse d’enfants », d’une « Danse Indienne », d’une marche funèbre, de « cloches et Mélancolies » et aussi d’un « Concertino pour deux pianos ou orchestre ».

Au jeune prodige nous souhaitons le succès dans la carrière.

Pour en savoir plus sur André Mathieu:

L’encyclopédie canadienne

La biographie écrite par George Nicholson, parue en 2010.

Le film L’Enfant prodige (2010).

Billets reliés

A l’époque du phonographe et des 78 tours: le patrimoine musical du Québec

L’époux rêvé [1936]

L’épouse de ses rêves [1936]

Le dirigeable Von Hindenburg au-dessus de Québec [1er juillet 1936]

Publicités

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.