Rencontre fatale avec des gardes-chasse américains [1902]

Le Trifluvien, 9 septembre 1902

On écrit de St. François, Beauce: Notre village est dans la consternation à la nouvelle que l’un de nos concitoyens, M. Fontaine, un guide, et son associé, M. King de Sainte-Justine de Dorchester ont perdu la vie dans une rencontre avec des garde-chasse américain. MM. Fontaine et King avaient l’habitude d’aller faire la chasse sur le territoire américain. Ils avaient été averti qu’il leur arriverait malheur s’ils y retournaient. Ils n’écoutèrent que leur amour de la chasse et leur audace, et s’aventurèrent encore sur le territoire américain. Ils chassaient sur la rivière St-Jean, qui, comme on le sait, passe dans une certain partie de son cours sur le territoire américain. Tout à coup, ils se trouvèrent en face de garde-chasse, qui les sommèrent de se rendre. Nos nemrods, au lieu de se constituer prisonniers, cherchèrent à prendre la fuite. Les gardes épaulèrent et firent feu. Les guides ripostèrent. Finalement King tomba mortellement atteint. Fontaine aurait vengé son compagnon en tuant l’un des gardes. Mais à son tour il aurait été blessé à mort par l’autre garde. Ainsi, des quatre hommes un seul aurait survécu à cette lutte acharnée.

Billets reliés

Les dangers de la drave [1932]

Le moulin de Metgermette [Sainte-Aurélie, 1874]

Projet d’une colonie belge dans le Canton de Langevin [1871]

Transmission de la mémoire d’une région par ses aînés: l’exemple des Etchemins (Bellechasse)

Publicités

Un commentaire

  1. Meho dit :

    Assez incroyable…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.