Le musée Eden [Montréal, 1891]

Musée Eden est le titre d’une série historique policière diffusée il y a quelques années sur les ondes de Radio-Canada. Mais saviez-vous que le musée Eden a réellement existé à Montréal? Les articles qui suivent nous permettent d’assister aux débuts bien sages de ce musée hors du commun, sorte de musée Grévin du crime. Le musée Eden a fermé ses portes en 1940.

La Minerve, 17 mars 1891

NOUVEAU MUSÉE

Nous nous faisons un plaisir d’annoncer à nos lecteurs l’ouverture d’un nouveau musée sur la rue Saint-Laurent, en face du petit marché. Les nouveautés les plus curieuses y sont exposées. Vraiment, on se croirait dans un monde de féeries. Les dames et demoiselles y sont admises.

Pour être un succès, un musée de l’Eden doit être très considérable; c’est pour rencontrer ce but que le gérant, M. W. B. Blackhall, a loué deux grandes bâtisses comprenant six immenses appartements, de sorte que l’espace ne fera pas défaut. La porte d’entrée est en verre colorié et en bois riche. Le rez-de-chaussée contient une galerie artistique magnifique, statue en cire de Sa Majesté la reine, en robe de cour, avec bijoux; Sa Sainteté le pape Léon XIII, portant ses vêtements pontificaux, et un grand nombre de curiosités et de reliques.

En montant un escalier facile, on arrive à la salle des curiosités; on y trouve des curiosités vivantes, caprices de la nature, merveilles scientifiques et optiques d’un caractère instructif et intéressant. La salle des statues contient plusieurs magnifiques figures de cire, ayant tellement l’apparence de la vie qu’elles paraissent vivre, de magnifiques vues stéréoscopiques, etc.

Il y a aussi la chambre des horreurs, où l’on voit les figures de Birschall, Benwell, Burke, l’exécution de Kemier, etc., etc.

Dans le petit théâtre, des représentations magnifiques et d’une nature chaste, sont données à chaque heure. Il y a aussi une charmante petite chambre de toilette pour les dames et une servante à leur disposition. Chaque employé porte un uniforme garni en dentelle dorée. Il y a une police spéciale afin de maintenir l’ordre le plus strict. On n’admettra que des personnes respectables. Les dames et les enfants peuvent donc visiter ce musée sans crainte.

On n’épargne aucune dépense pour faire réussir cette entreprise qui ne saurait manquer d’attirer des milliers de nos concitoyens et concitoyennes chaque semaine, car il y aura toujours quelque chose à voir. Entrée dix cents seulement. Comment on peut donner une telle représentation à ce prix est un mystère pour nous.

Malheureusement, suite aux problèmes financiers des propriétaires, le musée ferme pendant quelques temps. On procède à sa réouverture en 1894.

La Minerve, 9 juillet 1894

L’EDEN MUSÉE

L’Eden Musée, situé au No 206 rue Saint-Laurent, dans la bâtisse du Monument National, ouvrira ses portes aujourd’hui.

Publicité, musée Eden. La Minerve, 11 juillet 1894
Publicité, musée Eden. La Minerve, 11 juillet 1894

L’endroit est très central et les tramways y conduisent les gens de tous les points de la ville.

L’aménagement est fort coquet et toutes les mesures sont prises pour empêcher l’encombrement et les bousculades. L’Eden comprend deux départements: le musée des scènes historiques canadiennes et la salle des spectacles.

On promet une brillant série de représentations théâtrales et musicales.

On a pris le plus grand soin d’assurer une ventilation parfaite aux salles du musée.

La modicité du prix, 10 cents seulement, permettra à toutes les familles d’aller passer quelques heures délicieuses et agréables sans dépenser beaucoup d’argent.

La Minerve, 10 juillet 1894

L’EDEN MUSÉE

Voilà une nouvelle maison d’amusement qui promet d’être excessivement populaire.

L’ouverture du musée s’est faite avec beaucoup de succès, il y a eu foule dans l’après-midi et dans la soirée.

Le musée des scènes historiques canadiennes a été très fréquenté. Et une brillante série de représentations théâtrales a été inaugurée à la salle des spectacles.

Pour la saison d’été, c’est une heureuse idée que les promoteurs de la nouvelle entreprises ont eu de donner une récréation si attrayante, si peu dispendieuse.

Remarquons que l’Eden Musée est installée au Monument National, sur la rue Saint-Laurent. C’est un point central.

La modicité du prix, 10 cents seulement, permettra à toutes les familles d’aller passer quelques heures délicieuses et agréables.

Voici un exemple de ce que l’on pouvait voir au musée à l’époque de sa fermeture. Tout un contraste avec ses débuts!

Feature. Eden Musee BAnQ P48S1P05123.jpg
« Feature. Eden Musee BAnQ P48S1P05123 » par Conrad Poirier — Ce fichier a été numérisé et gracieusement téléversé dans Wikimedia Commons avec l’autorisation et la collaboration de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Wikimédia Canada dans le cadre du Projet Poirier.. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

Billets reliés

Les archives photographiques du Musée du Bas-Saint-Laurent

Musée de la mémoire vivante de Saint-Jean-Port-Joli

Dans un hôtel de Montréal, on peut voir… [1864]

Protégeons la morale! [Montréal, août 1906]

L’incendie du Palais de Cristal [Montréal, nuit du 29 au 30 juillet 1896]

Publicités