À la recherche des conscrits insoumis [1918]

En juillet 1917, la Loi sur le service militaire, controversée au Québec, est adoptée au Canada. Les premiers conscrits doivent se rapporter dès janvier 1918. Ceux qui résistent risquent de recevoir la visite de la police.

L’Action catholique, 15 février 1918

LA RECHERCHE DES INSOUMIS
__
ELLE SE POURSUIT TRÈS ACTIVEMENT PAR LA POLICE FÉDÉRALE – A CEUX QUI SONT EXEMPTÉS DE PORTER LEURS PAPIERS
__

La recherche des conscrits qui ne se sont pas conformés à la loi du service militaire se poursuit très activement par les membres de la police fédérale sous la direction du capitaine C. Desrochers, et chaque jour quelques insoumis sont arrêtés et conduits à la citadelle. Les porteurs de certificats d’exemption les présentent de bonne grâce aux officiers qui le leur demandent ce qui rend le travail de ces derniers facile.

Nombre de conscrits qui ne sont pas de la première classe parce que mariés, mais qui sont d’âge militaire et qui n’auraient pas eu la précaution de se munir d’un certificat de mariage n’en ont pas moins été tenus de répondre aux questions des officiers de police: mais ils entendent bien ne pas se laisser importuner davantage en portant désormais sur eux les documents qui prouvent qu’ils ont pris femme.

On entend, paraît-il, appliquer la loi dans toute sa rigueur. Nous apprenons que les déserteurs arrêtés à Québec n’y sont gardés que juste le temps nécessaire pour être équipés et sont transportés ensuite ailleurs pour y faire des exercices.

Billets reliés

Emeute du 1er avril 1918 contre la conscription [Québec]

Base de données: Soldats de la Première Guerre mondiale – CEC (BAC)

Explosion dans une usine d’obus [Sherbrooke, 1917]

Site internet de la Commonwealth War Graves Commission

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Personnages et événements, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour À la recherche des conscrits insoumis [1918]

  1. Les autorités militaires, réalisant que les corps de police municipaux montraient peu de zèle à débusquer les déserteurs, elle recrutaient dorénavant des agents spéciaux chargés d’identifier, les fameux « spotter » qui étaient pour la plupart des anglais ou des irlandais et qui avaient l’autorité de faire arréter toute personne en âge d’être mobilisé qui ne pouvait pas lui montrer ses papiers d’exemptions.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.