Elle donne naissance à des jumeaux pour la quatrième fois [St-Malachie, 1935]

L’Action catholique, 5 août 1935

MME G. GOUPIL DONNE LE JOUR À DES JUMEAUX POUR LA 4ÈME FOIS

__
Saint-Malachie, 5 (D.N.C.) – Les jumeaux ne sont pas une nouveauté dans la famille de M. et madame Gédéon Goupil, cultivateurs, de notre paroisse. Madame Goupil a donné naissance à des jumelles samedi le 27 juillet. C’était seulement la quatrième fois depuis son mariage. Le nombre des naissances dans la famille se trouvait du coup porté à 17. Madame Goupil est âgée de 40 ans et mariée depuis vingt-deux ans.

Les nouvelles jumelles pèsent chacune huit livres. Elles ont reçu respectivement les prénoms de Marie-Lilliane et Marie-Bibianne-Anne. La première a eu pour parrain et marraine, M. et madame Gédéon Laflamme, de Saint-Damien, son oncle et sa tante. Le Dr et madame L.-J. Piuze ont été dans les honneurs pour la seconde.

Nos félicitations à madame et à M. Goupil.

Billets reliés

Une rubrique des naissances, mariages et décès pas banale [1817]

Une petite touche d’Irlande au Québec (photos anciennes)

Transmission de la mémoire d’une région par ses aînés: l’exemple des Etchemins (Bellechasse)

Les dangers de la drave [1932]

100 Polonaises viennent travailler à Saint-Georges-de-Beauce [mai 1947]

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Personnages et événements, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Elle donne naissance à des jumeaux pour la quatrième fois [St-Malachie, 1935]

  1. Dominique dit :

    J’aime bien votre site!

    J'aime

  2. Très curieux ! Huit livres par nouveau-né, cela fait huit kilos à porter pour la mère : sa grossesse n’a pas dû être facile.

    J'aime

  3. @Dominique merci!
    @Jean-Michel Girardot En effet, ça n’a pas dû être évident.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.