Une Saint-Jean-Baptiste qui tourne au drame à Boucherville en 1860

Le Canadien, 2 juillet 1860

« Nous sommes informés qu’un déplorable accident est arrivé à Boucherville, mercredi dernier, jour fixé dans ce village pour la célébration de notre fête nationale. Un canon qu’on s’était procuré pour cette sollennité [sic] a tué un M. Loiseau (Augustin Loiseau, 16 ans), emporté une jambe à un jeune homme du nom de Sénécal et un nommé Bellehumeur a été mortellement blessé. Plusieurs personnes ont aussi reçu de légères blessures. – (Le Pays). »

Registre de la paroisse Sainte-Famille de Boucherville, voir la sépulture No 18.

Billets reliés
LA SAINT-JEAN-BAPTISTE À QUÉBEC EN 1850

LA ST-JEAN-BAPTISTE FÊTÉE EN GRAND À WOONSOCKET, R.I. [1890]

LA ST-JEAN-BAPTISTE À MINNEAPOLIS, MINNESOTA, EN 1883

JOUR NATIONAL DES CANADIENS-FRANÇAIS À L’EXPOSITION DE CHICAGO [1933]

Publicités