Une Saint-Jean-Baptiste qui tourne au drame à Boucherville en 1860

Le Canadien, 2 juillet 1860

« Nous sommes informés qu’un déplorable accident est arrivé à Boucherville, mercredi dernier, jour fixé dans ce village pour la célébration de notre fête nationale. Un canon qu’on s’était procuré pour cette sollennité [sic] a tué un M. Loiseau (Augustin Loiseau, 16 ans), emporté une jambe à un jeune homme du nom de Sénécal et un nommé Bellehumeur a été mortellement blessé. Plusieurs personnes ont aussi reçu de légères blessures. – (Le Pays). »

Registre de la paroisse Sainte-Famille de Boucherville, voir la sépulture No 18.

Billets reliés
LA SAINT-JEAN-BAPTISTE À QUÉBEC EN 1850

LA ST-JEAN-BAPTISTE FÊTÉE EN GRAND À WOONSOCKET, R.I. [1890]

LA ST-JEAN-BAPTISTE À MINNEAPOLIS, MINNESOTA, EN 1883

JOUR NATIONAL DES CANADIENS-FRANÇAIS À L’EXPOSITION DE CHICAGO [1933]

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Personnages et événements, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.