Enigme généalogique

Je suis en train de compléter mon arbre généalogique et il me manque la date de décès de deux une personnes: Adélaïde Gonthier (décédée le 12 août 1831 à St-Gervais, merci à tikainon, indexé Gouthier dans Ancestry) et Joseph Fournier. Ils se sont mariés à Saint-Gervais-de-Bellechasse le 28 août 1821.

  • Adélaïde Gonthier est née le 16 décembre 1802 à St-Charles de Bellechasse, fille de Pierre Gonthier et Marie-Judith Paquet.
  • Joseph Fournier est né le 8 septembre 1802 à St-Charles de Bellechasse, fils de Augustin Fournier et Agathe Goupil.

Ils ont eu au moins quatre enfants, Joseph, Adélaïde, Jacques et Théodore. Dans l’acte de mariage de Joseph et Louise Couture, le 30 avril 1844 à St-Etienne de Beaumont, il est écrit qu’il est le fils d’Adélaïde Gonthier et Joseph Fournier, « domiciliés (pas de s, erreur de lecture de ma part) dans un des townships situés au sud du fleuve, connu vulgairement sous le nom de Bois-Francs ». Au mariage de leur fille Adélaïde à St-Gilles le 7 janvier 1846, Joseph Fournier réside à Halifax (le township) et Adélaïde (mère) est décédée. J’ai fouillé sur Ancestry  dans les registres suivants:  Bois-Francs (région des) et Arthabaska (canton) et n’ai rien trouvé concernant le décès d’Adélaïde. Au mariage de Jacques Fournier et Marie Bilodeau le 13 août 1848 à St-Charles de Bellechasse, il est dit que Joseph Fournier est de Franton (Frampton). Au mariage de Théodore et de Emilie Daigneault le 3 août 1852 à Saint-Henri, il n’est pas écrit que Joseph Fournier est décédé, contrairement à Adélaïde. Le lieu où habite Joseph n’est pas précisé. Joseph Fournier est décédé après le 3 août 1852. J’ai essayé différentes variantes de leurs noms et prénoms mais ça n’a pas fonctionné jusqu’ici. Des suggestions?

Ajout: J’ai repéré les enfants du couple dans les recensements de 1861 et 1871 (grosso modo ils habitent à St-Anselme, dans les Bois-Frances et en Gaspésie) et il ne semble pas que Joseph ait habité chez eux.  Dans le recensement de 1861, on voit que Théodore habitait St-Anselme. A la ligne 3 de cette page, il y a un Joseph Fournier, cultivateur, mais âgé de 8 ans…

Billets reliés ENGOUEMENT POUR LA GÉNÉALOGIE [1925] TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE D’UNE RÉGION PAR SES AÎNÉS: L’EXEMPLE DES ETCHEMINS (BELLECHASSE) UN DÉTOUR PAR SAINTE-JUSTINE PROJET D’UNE COLONIE BELGE DANS LE CANTON DE LANGEVIN [1871]

Publicités

18 Replies to “Enigme généalogique”

  1. Avez-vous cherché dans le recensement de 1861 pour retrouver des membres de la famille: Jacques se marie en 1848.
    Il est peut-être dans le recensement de 1852.

    J'aime

  2. Je dois quitter. Je vais aller voir mon vétéran mitrailleur cet après-midi.
    Je reviendrai.

    J'aime

  3. bon après-midi! Je crois que je vais faire une pause jusqu’à demain. J’ai repéré tous les enfants dans le recensement de 1871 et Joseph Fournier père n’habite chez aucun d’eux.

    J'aime

  4. Bonjour, j’ai répondu sur Twitter, mais ce n’est pas le bon endroit pour tout mettre, alors il y a un Joseph Fournier marié à Tharsile Daigle qui baptisent leur enfant Ferdinand le 8 avril 1844 à St-Gilles (précisé township d’Halifax par le curé). Cet enfant décède plus tard, un second Ferdinand est baptisé le 10 février 1846.
    Tharsil Daigle décède le 4 mai 1846 et Joseph se remarie avec Marguerite Duperron (veuve de Louis Derouin) le 16 novembre 1847 à St-Ferdinand-d’Halifax.
    Je ne trouve pas le mariage de ce Joseph Fournier avec Tharsile Daigle, mais pas de baptême d’enfants d’eux avant 1844. Peut-être une piste à creuser avec leurs témoins et recensements.

    J'aime

  5. Une fois que vous aurez trouvé, allez ensuite fouiner dans les ancêtres de Tharsille Daigle. Sans doute une descendante d’un Daigle dit l’Allemand.

    J'aime

  6. Comme les autres, je n’ai pas trouvé le mariage de Joseph Fournier et de Tharsile Daigle.

    Mais, il y a un fait qui indique que ce Joseph Fournier est bien veuf de Adélaïde Gonthier :

    À St-Gilles (mission de St-Ferdinand d’Halifax), le 7 janvier 1846, Adélaïde Fournier (fille de Joseph et de défunte Adélaïde Gauthier) épouse Narcisse Baquet dit Lamontagne. Les témoins de l’épouse sont Joseph Fournier, son père, et Élie Daigle, ami de l’épouse.

    Selon mes recherches, Tharsile Daigle est la fille de Louis Daigle et de Marie Louise Rousseau. Elle est née et a été baptisée le 4 novembre 1824 à St-Antoine-de-Tilly. Élie Daigle est son frère, né le 23 et baptisé le 24 septembre 1826 à St-Antoine-de-Tilly.

    De plus, au 3e mariage de Joseph Fournier et de Marguerite Dugrenier dit Perron, le 13 décembre 1847 à St-Ferdinand d’Halifax, son beau-père Louis Daigle est témoin ainsi que Élie Daigle.

    J'aime

Commentaires fermés