Un vieillard périt dans la forêt (canton de Cranbourne, 1868)

Le Courrier du Canada, 20 novembre 1868

« Un vieillard nommé Thomas Slowey du canton de Cranbourne, Dorchester, est mort dernièrement dans des circonstances bien tristes. Cet homme, qui travaillait aux mines de la Chaudière, partit, il y a quelques semaines, pour retourner chez lui avec quelques provisions. Il était à pied. Pour arriver à sa maison, Slowey avait à traverser une lisière de bois de 12 milles de longueur. Son absence prolongée ayant inquiété sa famille, on fit des recherches qui aboutirent enfin à sa découverte. On trouva l’infortuné dans la forêt à demi couvert de neige; ses provisions et autres effets qu’il avait à son départ des mines gisaient à côté de lui. On croit que le défunt, après avoir perdu son chemin dans le bois, ne peut le retrouver et succomba finalement au froid et à la fatigue. »

Billets reliés
ÉGARÉS EN FORÊT [CANTON LANGEVIN, 1868]

DANS LES CHANTIERS [1891]

AZIZ GEORGE NAKASH, PHOTOGRAPHE ARMÉNIEN À BEAUCEVILLE, SHERBROOKE ET MONTRÉAL (1892-1976)

DÉCOUVERTE D’UNE MINE D’AMIANTE [THETFORD MINES, 1908]

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Crimes et catastrophes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.