Décès d’Amable Morin, pionnier de Saint-Paul, Minnesota, en 1892.

Le Sorelois, 20 mai 1892

« Le Canadien de Saint-Paul, Minnesota, enregistre la mort d’un octogénaire – Amable Morin – qui fut le plus ancien pionnier de Saint-Paul.

Amable Morin était originaire du Canada, et sa naissance remonte à 1803.

A vingt ans, c’est-à-dire en 1823, il émigrait dans le Minnesota. Inutile d’ajouter que le territoire était alors à l’état absolument sauvage.

Morin avait épousé une princesse métisse, la fille d’un chef indien, près de Pig’s Eye.

De ce mariage, il a eu 13 enfants, trois fils et dix filles, qui lui survivent tous.

M. Morin a vécu cinquante-sept années consécutives dans Saint-Paul. »

Jetez un coup d’oeil sur http://www.mngs2.org/tng/getperson.php?personID=I124038&tree=cghsm (ce lien ne fonctionne plus) il pourrait bien s’agit du même Amable Morin.

Billets reliés
LA ST-JEAN-BAPTISTE À MINNEAPOLIS, MINNESOTA, EN 1883

FRAGMENTS DE L’HISTOIRE DES FRANCOPHONES AU MINNESOTA (19-20E SIÈCLE)

JOHN F. VACHON, PHOTOGRAPHE [ÉTATS-UNIS, 1914-1975]

TOPONYMIE: LE QUÉBEC À TRAVERS LE MONDE (EN ROUTE!)

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Généalogie, Histoire des francophones hors Québec, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Décès d’Amable Morin, pionnier de Saint-Paul, Minnesota, en 1892.

  1. Sebastien dit :

    L’ouest Nord-Américain appartenait a nos pionniers: Amérindiens, Canadiens et Métisses.

    Votre liens résulte en un « 404: Page Not Found »

    J'aime

  2. Corrigé, merci.

    J'aime

  3. Paul Doré & Huguette Robitaille dit :

    Capotant,

    Bravo Vicky !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.